Catalogne : Tourisme et économie dans la tourmente…

© EFFE

Avertissements d’organisations patronales, pays mettant en garde leurs ressortissants se rendant à Barcelone: la Catalogne, riche région industrielle et touristique, craint l’impact économique des manifestations et de la grève indépendantiste. Vendredi, des manifestants catalans ont bloqué l’autoroute A9 à la frontière avec la France et 500.000 manifestants se sont rassemblés à Barcelone…

Le tourisme inquiet

Australie, France, Royaume-Uni, Portugal, Allemagne et États-Unis ont appelé leurs ressortissants à être prudents lors de leurs voyages en Catalogne après les violentes manifestations provoquées par la condamnation, lundi dernier, à de lourdes peines de prison de neuf indépendantistes, ce qui inquiète le secteur touristique qui pèse 11% du PIB régional.

Ces troubles auront « un impact direct sur le tourisme et le commerce » au dernier trimestre, craint l’association de commerçants Barcelona Oberta. Elle rappelle le précédent du référendum d’autodétermination illégal en octobre 2017 où les arrivées de touristes avaient chuté de 5% et le chiffre d’affaire des professionnels de 5 à 10% dans la région la plus visitée d’Espagne.

TUI annule deux croisières

La mairie de Barcelone évalue à plus de 1,5 M€ les dégâts directs des manifestations, (700 conteneurs à ordures brûlés, pavés arrachés, feux de signalisation abîmés…), sans prendre en compte la nuit de jeudi à vendredi.

Deux paquebots de croisière du tour-opérateur allemand TUI transportant chacun 2.500 personnes ont annulé leur passage ce week-end, sur un total de 20 bateaux attendus, selon le port de Barcelone.

Le secteur des congrès, très important pour Barcelone qui accueille en février le plus grand congrès mondial de téléphonie mobile, fonctionnait toutefois normalement vendredi, sans annulation prévue, selon les deux principales organisations du secteur.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY