BTExpo, édition Décembre 2016

BTExpo s’est achevé jeudi soir, évidemment Pagtour s’y est promené, et vous livre ses impressions.

Les importants et les habituels

Un an après les tragiques événements qui avaient obligé les organisateurs à postposer leur salon, reconnaissons à ces derniers un certain courage, et le fait qu’ils ont tenu parole. Peut-être un peu moins de stands que par le passé, mais une disposition qui nous a plu, dans un espace qui semblait plus aéré, et surtout (enfin) bien mieux éclairé.

btexpo2016_2Nous avons fait le tour : les fidèles exposants étaient toujours là. On pense aux compagnies aériennes comme Air Europa, ANA ou Air Transat. On a vu comme toujours SNCB Europe, mais aussi SNCF avec un stand photo sympathique. On a vu les habitués que sont Touring Assurances ou le Fonds de Garantie. Des tour-opérateurs importants comme BT Tours, Euram, Wings‘n Wheels, Travel by Excellence…

Mais aussi Teldar, et Transeurope, Navicruise, Antipodes et Nouvelles Destinations. Des réseaux d’agences réceptives étaient présents, tels que Réceptifs Leaders, Abercrombie & Kent. Et des offices de tourisme : Atout France, le Sénégal en force, la République Dominicaine. Des destinations en vogue : Iran, Ouzbékistan, Bhutan, Albanie et Arménie, entre autres. On ne peut les citer tous, ces courageux exposants qui attendaient l’agent de voyages belge.

20161207_135805Lunch et bar

Le traditionnel networking lunch a accueilli une soixantaine de convives qui se sont échangés leurs cartes de visite dans une agréable atmosphère. Et le bar central était le point de ralliement de tous.

Comparaison n’est jamais raison

Il ne s’agit pas ici ni de comparer, ni de parler d’un cru bon, moyen ou mauvais. Il s’agit avant tout de dire que BTExpo a le mérite d’exister alors que tous les autres salons belges du tourisme, de l’événement, du MICE et du voyage ont disparu, sauf bien sûr le nouveau venu virtuel VTLF, qui n’est pas un concurrent comme on l’a déjà dit, mais une offre complémentaire, très différente.

La Belgique absente

On regrettera, dans cette optique, que les institutions belges du tourisme aient brillé par leur absence. Bien sûr, on sait que la destination Belgique est très peu vendue 20161207_135826par les agences belges.

Mais au prix que coûte ce salon, leur présence aurait été un geste de support moral, de solidarité avec le monde du tourisme belge.

Mais bon, BTExpo est une organisation privée… et comme de toute manière on est en train de fermer nos représentations à l’étranger les unes après les autres, il ne fallait pas s’attendre à une présence miraculeuse.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY