BSCA, une exception dans le monde aéroportuaire?

Il est dans l’ordre des choses qu’un aéroport offre les meilleurs services possibles aux compagnies aériennes qui le fréquentent, et corollairement aux passagers. Il est aussi tout à fait normal qu’un aéroport tente d’attirer plus de compagnies aériennes vers lui. Mais à Charleroi, on fait bien plus.

L’implication de BSCA non seulement POUR les compagnies qui le desservent, mais surtout AVEC elles, est peut-être unique.

Prenons pour exemple le triangle BSCA-Air Corsica-Corsica Travel, soit un aéroport, une ligne aérienne et un T-O de niche. Qu’une compagnie et un T-O se mettent d’accord pour organiser un fam-trip, c’est dans l’ordre des choses.

Mais quand c’est l’aéroport qui en prend le leadership, qui est partie prenante et qui assure la coordination d’un voyage de presse combiné avec un fam-trip, c’est exceptionnel. Et c’est surtout très malin, puisque tout le monde y gagne, à la fois en termes d’image pour les 3 partenaires, et en termes de résultats immédiat sur les ventes.

Air Belgium n’a pas choisi la facilité en allant à Charleroi

Et ce n’est pas le seul exemple. On l’a vu encore lors de la dernière conférence de presse d’Air Belgium ce 24 Avril dernier : BSCA est à côté de la compagnie aérienne, parce que dès le début il s’est agi d’une relation de confiance entre partenaires.

On sait qu’Air Belgium n’a pas choisi la facilité en allant à Charleroi : piste non adaptée, pas d’expérience long-courrier, pas de salons VIP, etc. Mais l’aéroport est tellement dynamique que ces arguments ont été balayés par ce partenariat, qui va jusqu’à l’opération caritative du week-end dernier.

Nous ne prétendons pas ici que nos autres aéroports de Bruxelles ou de Liège ne font rien ; ceux d’Ostend-Bruges et Antwerp se positionnent aussi dans des niches bien précises. Mais il nous semble que BSCA propose une relation plus particulière avec « ses » compagnies aériennes, et cela valait bien d’être mis en exergue.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY