Bruxelles tient Amadeus et Sabre à l’œil

La Commission européenne a ouvert une procédure formelle d’examen afin de déterminer si les accords conclus par les GDS avec les compagnies aériennes et les agences de voyage sont susceptibles de restreindre la concurrence en violation des règles de concurrence de l’UE.

Elle examinera ainsi « si certaines clauses des accords conclus par Amadeus et Sabre avec des compagnies aériennes et des agents de voyages risquent de restreindre la capacité de ces compagnies aériennes et agents de voyages à recourir à d’autres fournisseurs de services de distribution de billets ».

Cette enquête devrait se concentrer sur d’éventuelles restrictions de concurrence sur le marché des services de distribution des billets d’avion. La Commission craint en effet que de telles restrictions ne créent des entraves à l’innovation et ne fassent monter les coûts de distribution des billets, ce qui aboutirait en définitive à une hausse des prix de ces derniers pour les voyageurs.

La Commission rappelle néanmoins que l’ouverture d’une procédure formelle d’examen ne préjuge pas de son issue.

Sabre comme Amadeus ont déclaré « coopérer pleinement et ouvertement » avec la Commission afin qu’elle prenne en compte tous les facteurs pertinents.

[Source : Déplacements Pro]

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY