Un Eurostade qui ne verra jamais le jour, on détruit Brupark à remplacer par des foodtrucks, un piétonnier au centre de Bruxelles dont presque personne ne veut, et 3 émeutes de jeunes. Bienvenue à Bruxelles chers Touristes, et on ose dire « Tout va bien madame la Marquise ».

Nous avons visité les Plaisirs d’Hiver. Rien de bien nouveau, les mêmes gadgets cadeaux, les mêmes genièvres à toutes les sauces, les mêmes salés-sucrés, la morosité en plus… Une exception, un petit chalet vendant d’excellents bonbons à 41€ le kg quand même. En prime, nous avons eu droit à des attitudes anti-commerciales de la part de 2 marchands pour ne citer qu’eux.

Une marchande vendant des chapeaux vous donne un cours d’histoire du chapeau en vous engueulant parce qu’un chapeau doit se prendre par le bord et non par les 2 parties enfoncées du dessus… En prime, elle critiquera l’état de votre chapeau, si vous avez le malheur d’en avoir un.

Convivialité absente

Un autre, à l’achat d’un petit plateau de dégustation de genièvres vous invite à quitter son stand pouvant accueillir des clients à l’arrière, mais réservé aux consommateurs de bouteilles de champagnes ou autres. Sympa comme bienvenue.

Bref, la convivialité était absente. Et c’est dans tout ce contexte que Bruxelles espère attirer 2 millions de visiteurs vers son Marché de Noël, pardon il est interdit d’écrire cela, vers ses Plaisirs d’Hiver. Par dépit nous nous sommes réconfortés en dégustant une bonne bière au MONK, avec une saucisse sèche et des rillettes, un délice.

Conclusion : si vous voulez redécouvrir une véritable ambiance de Noël, vous aurez l’embarras du choix en Belgique, mais pour moi, Liège tient le haut du pavé, ou Anvers pour le « hype »…

Un Bruxellois résigné et triste…

Ed Lin

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY