Brussels Airlines vendue!

Lufthansa va exercer son option d’achat à 100 % de Brussels Airlines début 2017. Si le prix des actions, jugé trop bas, sera renégocié avec les actionnaires … on sait que Brussels Airlines gardera son nom, mais après ?

La compagnie allemande a finalement décidé de compléter l’opération d’acquisition initiée en 2009, quand elle avait pris 45% de SN Airholding, maison-mère de Brussels Airlines. Le conseil de surveillance de Lufthansa a approuvé logiquement l’option d’achat sur les 55% d’actions manquantes.

Selon notre confrère Le Soir, une lettre commune de treize « petits actionnaires » a été envoyée pour contester le calcul du montant de rachat jugé trop bas. Le conseil de surveillance du groupe allemand a accepté l’ouverture de négociations avec les actionnaires mécontents.

Contrer EasyJet et Ryanair

Aucun prix fixé pour ce rachat n’a été communiqué, mais qui devrait être bouclé début 2017. Concernant l’avenir de Brussels Airlines, Lufthansa pourrait saisir l’occasion pour faire passer la compagnie belge dans le giron de sa filiale low-coste Eurowings. L’an dernier, Brussels Airlines avait pourtant (enfin) renoué avec les bénéfices.

Nos confrères allemands prêtent également à Lufthansa l’intention de racheter une quarantaine d’avions actuellement utilisés par son concurrent allemand Air Berlin. Objectif affiché de Lufthansa, créer très rapidement une alternative à Ryanair ou EasyJet, et disposant comme elles de bases partout en Europe, dont une à Bruxelles.

Dans un communiqué rassurant de Brussels Airlines, la compagnie explique que la marque ne changera pas et que des négociations sur son intégration débuteront en octobre. Un centre de décision sera maintenu en Belgique précise le communiqué. Pas de quoi être rassuré quand même…

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY