Brussels Airlines : Stop ou Encore ?

La plupart des journaux en Belgique ont titré sur le fait que le groupe Lufthansa n’excluait plus l’option de déposer le bilan de Brussels Airlines. Est-ce un coup de bluff ou une réalité ?

Le souhait de Lufthansa d’avoir davantage d’aides

Les discussions entre Lufthansa et le gouvernement belge sur un programme de redémarrage d’environ 300 M€ se poursuivent depuis des semaines.

Les besoins financiers paraissent plus importants et il est possible que le groupe allemand souhaiterait le retour de la Belgique dans le capital de la compagnie aérienne.

Pour le moment, les deux parties nient les difficultés

Un responsable des communications avec Lufthansa aurait déclaré qu’il n’y avait actuellement « aucun projet de vente de Brussels Airlines et que la compagnie espérait trouver un accord avec le gouvernement belge ».

Par ailleurs, Wencke Lemmes, porte-parole de Brussels Airlines, a également déclaré que ces informations étaient de «pure spéculation» mais a refusé de confirmer si une rencontre entre les deux groupes aurait lieu rapidement. 

Brussels Airlines remplirait bien ses premiers vols

La compagnie aérienne a redémarré ses activités après un arrêt de 12 semaines. Brussels Airlines signalerait des vols complets vers plusieurs destinations, dont l’Italie et l’Espagne, mais également un redémarrage positif pour des destinations commerciales comme Vienne ou Budapest.

Les employés sont dans l’attente

Courant Mai, la compagnie annonçait la suppression de 1000 employés… soit le quart des effectifs. Un représentant du syndicat ACLVB / CGSLB a déclaré que le porte-drapeau belge avait été déclaré « mort et enterré au moins dix fois ».

Wait and see.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY