Brussels Airlines : la casse est certaine !

La compagnie aérienne fait l’objet de multiples informations. Il est bien difficile de s’y retrouver. Certaines sont assez logiques et d’autres méritent d’être commentées…

Prolongation de la suspension de vol

Brussels Airlines a prolongé sa suspension des vols jusqu’au 15 mai au moins. Le transporteur avait auparavant immobilisé ses vols jusqu’au 19 avril. Cependant, compte tenu des circonstances actuelles, la compagnie aérienne va être immobilisée un mois supplémentaire si ce n’est pas plus !

Un chômage partiel

L’entreprise, qui emploie 4.200 personnes, a déclaré qu’elle prolongerait le régime temporaire de chômage partiel.

Les salaires sont réduits mais majorés par le gouvernement pour aider les entreprises à gérer les problèmes de liquidité résultant de la crise.

Restructuration majeure et des lignes abandonnées…

On annonce la suspension de huit destinations jusqu’au 31 mars 2021, dont Séville, Valence, Bristol, Hanovre, Moscou, Billund, Marrakech et Santorin. Une décision prise par le groupe Lufthansa.

Par ailleurs des discussions vont débuter avec les syndicats pour préparer une restructuration majeure chez Brussels Airlines.

Et dans le même temps, la compagnie va recevoir une aide de l’état

Dans la « Libre Belgique », Etienne Davignon, président de Brussels Airlines, indiquait : « Le principe est désormais acquis que nous allons bénéficier d’une aide de l’État ».

Selon lui, le secteur aérien est reconnu comme stratégique pour l’économie belge, ce qui justifie cette aide.

Le ministre des Finances, Alexander De Croo, n’a toutefois pas voulu s’avancer sur le soutien qui pourrait être accordé.

On comprend les hésitations car il serait incompréhensible d’apporter une aide alors que Brussels Airlines va être largement restructurée… en termes clairs : réductions du nombre d’appareils et de personnels… Le groupe allemand a déjà tranché sur l’avenir de Brussels Airlines et d’Austrian…



Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY