Brexit: Ryanair moins rayonnant…

En début de semaine, l’entreprise irlandaise a réduit de 5% sa prévision de bénéfice annuel. Raisons invoquées: le Brexit et la chute de la livre

La compagnie low cost irlandaise s’attend à un résultat net compris entre 1,30 et 1,35 Md€ à la clôture de son exercice le 31 mars 2017, au lieu de l’estimation initiale de 1,375-1,425 Md€.

Si Ryanair réalise environ un tiers de son chiffre d’affaires en livre sterling, c’est seulement un cinquième de ses coûts qui sont libellés en livres. « La cause principale de cette croissance un peu plus faible de notre profitabilité tient à la baisse de 18 % du sterling post-Brexit, qui entraînera une réduction comprise entre 13 et 15 % du billet moyen au second semestre », a expliqué Michael O’Leary, le directeur général de Ryanair, dans un communiqué.

« Ces prévisions révisées restent fortement dépendantes du fait qu’il n’ait pas de nouvelles baisses des tarifs ou du sterling par rapport à ses niveaux actuels », a t-il également ajouté. Ryanair a dit prévoir une hausse de 12% de son trafic, avec 119 millions de passagers transportés sur l’ensemble de son exercice contre 106 millions un an plus tôt.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY