Brexit: comment les Belges vont voyager en Grande-Bretagne l’an prochain

Jusqu’au 31 décembre 2020 une période de transition prévue dans l’accord de retrait fait en sorte que la situation actuelle est maintenue. Selon le droit européen, vous bénéficiez d’un droit de séjour de 3 mois maximumsans autre condition que d’être en possession d’une carte d’identité ou d’un passeport en cours de validité. Il n’y a donc pas d’obligation de passeport, ni d’obligation de visa.

À partir du 1er janvier 2021

Après le 1er janvier 2021 les citoyens de l’Union européenne peuvent toujours voyager au Royaume-Uni pour des vacances ou des courts séjours de maximum 3 mois sans qu’un visa soit nécessaire. Le Home Office a fait une annonce (link is external) à ce sujet.

Attention : cette exemption de visa ne vaut en principe pas pour travailler et faire des études au UK, où un visa devient nécessaire. Le Home a également fait une annonce (link is external) en la matière.

Pour l’instant une carte d’identité ou un passeport en cours de validité suffit pour voyager au UK. À partir du 1 octobre 2021, le gouvernement britannique n’acceptera plus qu’un passeport valide pour des séjours de courte durée au Royaume-Uni.

Il est en outre conseillé aux Belges de considérer le pour et le contre d’une assurance maladie privée avant de se rendre au Royaume-Uni. Après le 31 décembre 2020 la carte européenne d’assurance maladie (« European Health Insurance Card ») n’y sera plus valide.

Les personnes qui résident cependant déjà au Royaume-Uni avant l’expiration de la période de transition pourront entrer et sortir du Royaume-Uni en étant en simple possession d’une carte d’identité ou d’un passeport en cours de validité. 

Pour les membres de leur famille ressortissants d’un Etat non membre de l’UE un passeport en cours de validité sera requis. Voir question 1 et question 2. Avec un « pre-settled status » ou un « settled status », vous pourrez entrer et sortir du Royaume-Uni avec une carte d’identité valide au moins jusqu’au 31/12/2025.

En savoir plus : cliquer ici

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY