Booking en passe de devenir une marketplace?

Booking.com poursuit son développement et propose désormais un peu plus que «ses» logements. En Asie, les résultats affichent parfois des logements provenant d’autres portails web.

Selon «PhocusWire», les prix sont présentés aux côtés de ceux de l’inventaire contractuel de Booking. Ces tarifs sont plus avantageux, mais ont des restrictions plus sévères comme l’absence de demande spéciales auprès de l’établissement, une confirmation plus tardive, l’absence de remboursement et l’impossibilité de modifier la réservation. Selon un officiel de Booking Holdings, «Booking.Basic» est actuellement en test.

Aucun détail sur le processus d’alimentation des tarifs n’est disponible, mais «PhocusWIre» aurait identifié des objets provenant des portails Agoda et Ctrip, une OTA gigantesque de Chine avec laquelle Booking Holdings dispose d’un accord de partage d’inventaire.

A noter que «Booking.Basic» ne se limite pas aux hôtels et que selon les tests effectués par «PhocusWire», des propriétés privées bénéficient également de ces tarifs.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY