Booking.com : même pas honte de licencier !

Booking.com réalise d’incroyables bénéfices depuis plusieurs années. Les investisseurs ont toujours reçu de solides revenus grâce aux performances du groupe. Malgré tout, Booking se prépare à licencier du personnel…

Booking.com obtient 4 milliards de prêts

La société mère Booking Holdings a levé 4 milliards de dollars de prêts par l’émission de « senior notes ». Il s’agit d’obligations à rembourser avant les autres dettes en cas d’insolvabilité. Ce prêt devra être remboursé en quatre tranches entre 2025 et 2030.

Booking a indiqué devoir payer des intérêts en 2025 au taux annuel de 4,1% payables deux fois par an à partir d’octobre, des intérêts sur les billets de 2027 à 4,5% et des intérêts sur 2030 à 4,625%.

Booking aurait également obtenu une aide des néerlandais

En plus de dix ans, Booking.com est passé de 1 000 à 18 000 employés, dont 5 500 aux Pays-Bas. Selon le journal www.volkskrant.nl , les termes exacts de l’aide d’État à Booking.com ne sont pas connus.

Si les Pays-Bas paient jusqu’à 90% du salaire des 5 500 employés de Booking.com via le programme NOW pendant trois mois, les dommages pourraient s’élever à des dizaines de millions d’euros.

Un personnel comprenant 80 nationalités à Amsterdam

Les éventuels licenciements auraient des conséquences majeures, en particulier pour les nombreux membres du personnel extérieurs à l’Union européenne.

S’ils ne trouvent pas de nouvel emploi aux Pays-Bas dans les trois mois, ce qui n’est pas une tâche facile, ils perdront leur permis de séjour et devront quitter le pays avec leur famille.

Les premières victimes sont déjà tombées: 48 employés de Booking, auraient déjà reçu leur courrier de licenciement.

Booking a suffisamment de fonds pour tenir le coup

Les analystes ont estimé que les liquidités supplémentaires laisseraient à l’entreprise environ 8,5 milliards de dollars pour traverser la crise de Covid-19 … plusieurs fois le montant actuellement disponible pour rivaliser avec Expedia et Airbnb.

Booking.com a engrangé des milliards de bénéfices ces dernières années. Même si la crise liée au coronavirus pose d’énormes difficultés aux entreprises du tourisme, un groupe aussi riche que Booking devrait pouvoir traverser cette période sans trop de difficultés.

 





Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY