Booking.com en tête

© Booking.com

Booking.com en tête

Notre excellent confrère français de L’Echo touristique publie le TOP 10 des marques françaises du tourisme pour le mois de février 2021. Première remarque : on envie, en Belgique, la rapidité des résultats fournis par Médiamétrie/Net Ratings en France, une rapidité qui donne une photographie à moins de 50 jours dans le passé, très utile pour les analystes.

Le seconde remarque porte sur le classement : on parle bien des sites internet des marques du voyage et du tourisme en France. Et de prime abord, on pourrait croire que les « gros porteurs » traditionnels que sont Air France et Accor figurent en pole-position. Eh bien non, ils sont respectivement 7e et 8e, avec 2,3 millions de pages vues pour AF et 1,7 pour Accor. La raison en est que les Français, comme les Belges, ne pouvaient quasiment pas quitter le pays, et donc ces deux « majors » du voyage international ne se retrouvent pas en tête.

Si l’on écarte des sites franco-français qui intéressent moins les Belges, tels que Oui-SNCF, Blablacar et Leboncoin, on voit que trois site d’opérateurs de niche figurent dans le top 10 : AirBnB avec 6,6 millions de pages vues, Abritel avec 2,4 millions et le Guide du Routard avec 1,6 million. Les deux premiers témoignent bien d’une recherche de logements de vacances en France.

Tripadvisor fait un peu cavalier seul, avec ses 4,8 millions de pages vues : c’est aussi un traditionnel gros porteur sur le marché français, mais sans doute est-il plus consulté normalement à l’international que sur la France.

Et sur la plus haute marche du podium, on trouve avec 8,9 millions de page vues… Booking.com !

Cela montre deux choses : premièrement, que la recherche de séjours en hôtels n’est pas morte, loin de là ! L’hôtellerie française peut donc espérer de moins mauvais moments pour les prochaines vacances. Deuxièmement, que l’on aime Booking ou qu’on le déteste, ces chiffres somme toute assez énormes prouvent que quand un site est bien fait, il n’est surpassé que par un site très bien fait. Et c’est le cas de Booking, qui a fait son mea culpa il y a quelques années maintenant.

Booking est redevenu fréquentable après une période de mise sous pression des hôteliers et de commissions exagérées, difficilement acceptables. Booking est très facile à l’usage, clair, bien illustré, les hôtels bien décrits, situés sur un carte, avec des commentaires qui donnent confiance… ou pas, des filtres très « conviviaux » comme on dit, et enfin une fiabilité rarement prise en défaut : pour notre part qui utilisons régulièrement Booking.com (mais pas que…) depuis de nombreuse années, nous n’avons jamais eu de mauvaise expérience.

Mais évidemment, il faut connaître un tout petit peu les règles de l’hôtellerie : dès que le client a compris qu’il n’aurait pas la même chambre (situation dans l’hôtel, dimensions, services, etc…) pour 80 € que pour 150, il ne se plaindra plus. Tout est toujours fonction du prix, et les prix sont toujours fonctions des dates et des services. C’est simple, non ?

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY