Bonne fête nationale

A une semaine jour pour jour du 14 juillet français, avec la tragédie que l’on sait, la fête nationale belge doit être aussi et surtout l’occasion de démontrer qu’un peuple peut oublier ses différences, ses dissonances, pour se rassembler et ne faire qu’un devant un ennemi commun qui lui ne fait aucune différence entre les langues, la couleur de peau et les religions…

Pas comme en France où, une semaine après l’attentat de Nice, c’est tout le contraire qui se passe. A moins d’un an des élections présidentielles, des petits chefs gaulois qui se rêvent  khalife à la place du khalife soufflent sur les braises et attisent les communautarismes destinés à diviser pour mieux régner… Tellement petits et pitoyables.

L’Histoire de toutes nos frontières européennes s’est très souvent écrite dans le sang et les larmes… Depuis des siècles, on s’est envahi, étripé et massacré (même dans son propre pays) au cours de guerres qui ont duré 4, 7, 30, 100 ans. A la fin, ça finit par créer des liens. La preuve avec la construction de l’Europe, même si elle est loin d’être parfaite… mais sans doute améliorable.

Nous avons tous nos propres cultures, traditions, fêtes… et c’est tant mieux. C’est la différence qui fait avancer, pas l’uniformité… Outre les folies hégémonistes et meurtrières de nos ex-empereurs, rois ou dictateurs depuis que le monde existe, les guerres ont aussi comme point commun la méconnaissance de l’autre… de l’étranger.

Le tourisme, on n’y pense pas toujours, a été est reste toujours un formidable catalyseur favorisant la rencontre entre les peuples et permettant ainsi de mieux se connaître, d’échanger, d’apprendre… Daech ne s’est pas trompé en le prenant comme principale cible… Avec l’affaiblissement économique des pays visés, c’est aussi ce rapprochement entre les gens qu’attaque l’organisation terroriste…

Et la seule réponse à donner face à cette violence aveugle dont la haine n’est que le seul carburant, c’est de montrer qu’un peuple uni autour des mêmes valeurs de liberté et de respect… ne sera jamais vaincu par qui que ce soi… Et pas seulement lors d’une journée…

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY