Bond touristique en juillet pour la Grèce

Porte du temple d’Apollon sur l'île de Naxos

Toutes les régions ne bénéficient toutefois pas du même essor et certaines affichent même un recul non négligeable. Selon l’association grecque SETE, les aéroports du pays ont observé une augmentation des arrivées de 9,1% le mois dernier (soit environ 276’000), alors que le nombre de touristes arrivant par la route a gagné 1,6% (environ 30’000) par rapport à juillet 2015.

En termes de destinations, la Crète, les îles Ioniennes et les Cyclades sont en tête et affichent des progressions de 12,8%, 13,3% et 8,7% respectivement. Athènes et Thessalonique affichent pour leur part une progression de 10% et 11,4% respectivement des arrivées internationales. La crise des réfugiés a en revanche pesé sur les îles de Cos (-13%), Samos (-16,3%) et de Lesvos (-62%).

L’association confirme que la saison actuelle reste fluide et que le renforcement de la tendance vers des last minute constitue de bonnes conditions préalables pour que l’objectif d’une hausse de 6% des arrivées soit atteint. Toutefois, SETE reconnaît qu’il sera extrêmement difficile d’obtenir un objectif similaire en termes de hausse des revenus.

SETE rappelle encore que la hausse visée ne reflètera pas la situation dans l’ensemble des destinations, que ce soit en termes de revenus, d’emplois ou de renforcement des communautés locales.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY