Boeing est dans la m…

Le constructeur américain est dans une mauvaise passe. Il y a toujours ses 737 Max cloués sur le tarmac. Cela va coûter très cher, sans parler des indemnités aux familles des disparus et aux compagnies aériennes. On peut ajouter des problèmes récurrents sur les moteurs du 787-10

La FAA retoque la mise à jour logicielle

La Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis a déclaré qu’il faudrait sûrement plus de temps pour améliorer les logiciels de l’avion 737 Max. Boeing prévoyait pourtant de proposer aux compagnies aériennes cet aménagement dans les prochains jours.

Boeing réagit face au premier accident

La mise à jour logicielle a pour but de réorganiser le fonctionnement d’un nouveau système de vol anti-décrochage. Les pilotes ont réellement découvert la présence qu’après l’accident de la compagnie indonésienne Lion Air. Par contre, il faudra attendre les résultats de l’enquête du vol Ethiopian Airlines qui s’est écrasé le 10 Mars dernier.

La FAA va devoir prendre son temps

La FAA s’attend à recevoir le package final de ses améliorations logicielles de Boeing au cours des prochaines semaines pour approbation.

Il s’agit de s’assurer que Boeing a bien identifié et traité de manière appropriée tous les problèmes liés au MCAS.

Boeing avait présenté les modifications aux compagnies aériennes

Le vice-président du développement de produits de la société, Mike Sinnett, avait présenté aux pilotes et aux dirigeants de compagnies aériennes, un aperçu des modifications prévues pour le MCAS.

Les pilotes ont testé les modifications apportées à un simulateur logiciel à la fin du mois dernier. Une reconstitution des problèmes rencontrés par les pilotes de Lion Air a montré aux pilotes dans une situation similaire qu’il ne leur restait que 40 secondes pour sauver leurs passagers du désastre.

Les compagnies aériennes espéraient une solution rapide

La FAA a annoncé le 11 mars qu’elle donnerait une directive aux compagnies aériennes les obligeant à déployer la mise à jour « au plus tard en avril ». Mais pour le moment, il n’y a pas de calendrier ! American Airlines, par exemple, s’attendait à reprendre l’utilisation de l’avion à la mi-avril. Il est certain que cela prendra plus de temps.

Deux Boeing 787-10 immobilisés

Singapore Airlines a immobilisé deux de ses neuf Boeing 787-10 en raison de problèmes de moteur, a annoncé la compagnie aérienne mardi 2 avril.

Les avions sont tous équipés des derniers moteurs Rolls-Royce Trent 1000 TEN, une version améliorée du moteur Trent 1000 qui a eu des problèmes avec la fissuration prématurée des pales.

Singapore Airlines a déclaré que, lors des inspections de routine récentes des moteurs Rolls-Royce, certains avaient subi une détérioration prématurée des pales.

Singapore Airlines obligée d’utiliser d’autres types d’avion

La compagnie aérienne déploie actuellement des vols 787-10 sur 12 destinations, notamment Bangkok, Denpasar (Bali), Fukuoka, Hô Chi Minh-Ville, Manille, Nagoya, New Delhi, Osaka, Perth, Taipei et Tokyo (Narita). La compagnie va exploiter d’autres appareils pour ces vols afin de minimiser les perturbations … cependant certains clients risquent de ne pas être satisfaits.

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY