Bienvenue à Paris!

© Hervé Ducruet

C’est confirmé : la grève à la SNCF et à la RATP est reconduite ce vendredi 6 décembre 2019, avec de nouvelles perturbations à prévoir sur les TGV, TER… et dans les airs. Jusqu’à quand ? Victimes collatérales, des sites touristiques emblématiques ont été fermés par manque de personnel. Rebelote demain, ce week-end… et jusqu’à quand ?

Les prévisions de trafic générales, dévoilées par la SNCF ce jeudi, prévoient pour demain 1 TGV sur 10 en circulation, 30% des TER assurés (et remplacés essentiellement par des bus) et 15% des Transilien en circulation.

Alors que la SNCF comptait 55,6% de grévistes hier jeudi, les agents de la compagnie ont voté la reconduction de la grève pour vendredi, « tous syndicats confondus », a annoncé l’UNSA-Ferroviaire. La grève contre la réforme des retraites devrait aussi se poursuivre à la RATP, plusieurs sources syndicales ayant également assuré une reconduction du mouvement.

Pour l’aérien, la Direction générale de l’Aviation civile (DGAC) prévoit 20% de vols annulés jeudi 5 décembre. La situation pourrait durer et la grève aller au-delà. L’USAC-CGT, premier syndicat à la DGAC et deuxième chez les contrôleurs aériens, appelle à la grève les 5, 6 et 7 décembre…

Touristes déçus…

© Hervé Ducruet

Premiers touchés, les sites touristiques franciliens. L’Arc de Triomphe et la Sainte Chapelle, parmi les monuments; le Musée d’Orsay, le Musée de Cluny, le Musée Picasso, le Musée Guimet, parmi les musées, n’ont pas ouvert leurs portes jeudi.

Le château de Versailles a également été fermé mais les jardins étaient accessibles. La tour Eiffel l’a été également ce jeudi car, les effectifs présents n’étaient pas « suffisamment nombreux pour ouvrir le monument dans des conditions de sécurité et d’accueil optimales pour le public», précise la SETE, faisant savoir que « le parvis était néanmoins accessible gratuitement (et a) présenté ses excuses au public qui avait prévu de visiter le monument », est-il ajouté dans le communiqué.

Et pour vendredi et le week-end à venir et les jours suivants… on fait un copier-coller ?

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY