Bientôt un mur en verre « pare balles » autour de la Tour Eiffel

La Mairie de Paris l’a annoncé ce jeudi. Dès l’automne 2017, un mur de verre de 2,50 mètres de haut et à l’épreuve des balles devrait clôturer le monument et une partie des jardins alentours.De plus, la circulation autour du bâtiment sera complètement modifiée.

C’est ce qu’affirme le journal Le Parisien de ce jeudi 9 février. « Il y a là une nécessité en termes de sécurité, mais cela permettra aussi de rétablir un lien entre le parvis du monument et les jardins », souligne à ce titre Jean-François Martin, adjoint à la maire de Paris chargé du tourisme. Selon le Parisien, le budget avoisinerait les 20 M€.

Pour autant, si l’accès au parvis restera gratuit, ce nouveau dispositif de sécurité rallongera sans doute les files d’attente et il faudra sûrement s’armer de patience pour pénétrer dans le périmètre sécurisé. Car avec plus 7 millions de visiteurs annuels, la vieille dame reste le monument payant le plus visité au monde.

2009782225239Autocaristes : circulation chamboulée

Ce mur de verre pare-balle ne sera pas la seule nouveauté. Pour les autocaristes, toute la circulation à proximité du monument sera totalement réorganisée.

A l’automne 2017, il sera impossible d’accéder à la Tour en arrivant par les quais où l’avenue Gustave-Eiffel. « Le périmètre de sécurité élaboré avec la Préfecture de Police ira du quai Branly jusqu’à l’avenue Gustave-Eiffel, en englobant, les allées cavalières des jardins. Et c’est par les jardins que le public accédera au monument », nous explique le journal.

Si l’aspect sécuritaire est indéniable, une pareille enceinte, même en verre tout autour de la Tour Eiffel, ne risque-t-elle pas de faire perdre de son attrait au monument ? La mairie de Paris avance que « Tous les travaux de sécurisation de la tour Eiffel se font en concertation avec les Architectes des Bâtiments de France pour que cela s’insère le mieux dans le quartier », assure Jean-François Martins, adjoint à la maire chargé du tourisme. Triste époque que nous vivons là…

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY