Bertrix : le privé et le public font revivre le tourisme

Pour cette seconde chronique consacrée au Tourisme dans l’Ardenne méridionale, nous avons rencontré Mathieu Rossignol, Echevin en charge du Tourisme. Propriétaire de l’agence Mondial Express Bertrix, il nous a reçu avec Jean-Paul Ansay, le permanent du Syndicat d’Initiative de la cité des baudets.

Un accueil centralisé sur Bertrix.

Le site internet www.bertrix-tourisme.be est proposé en trois langues. Il est l’aboutissement d’une longue évolution dans l’accueil des touristes. En 1980, Jean-Paul Ansay nous rappelle ses vertes années où la stencileuse était le moyen ad hoc pour communiquer avec les visiteurs. Jusqu’alors les villages alentour croulaient sous les campings : « Il n’y avait pas encore de chambres d’hôtes, juste des partages de maisons. Les habitants louaient une chambre. C’était assez folklorique » nous dit-il.

Au fil des années, du personnel est dévolu au Tourisme. Des pistes de ski de fond sont créées. Grâce à des subsides divers, la destination se présente dans différents salons consacrés aux vacances.

52Dans les années 90, une ASBL fait revivre le centre du village de Cugnon où le tourisme était alors centralisé en proposant des commerces vides aux acteurs du tourisme et aux commerçants des environs. « On a maintenu la convivialité » nous avoue Jean-Paul Ansay, qui taillait l’ardoise jusqu’il y a peu dans son officine.

En 2017, les salons ne sont plus courus par Bertrix qui s’exprime désormais via des réseaux de communications moins coûteux. Le syndicat d’Initiative propose aux visiteurs plusieurs dizaines de folders touristiques, grâce à des subsides régionaux et communaux. C’est ici que la représentation en salons de vacances et de promotion passe par la Maison du Tourisme du Pays de Bouillon en Ardenne regroupant 8 communes) sous la forme d’un stand commun avec une seule brochure.

Une offre en mutation

L’ardoisière de Bertrix a connu ses années fastes avec plus de 20.000 visiteurs annuellement. La fréquentation a diminué mais la commune entend inverser la courbe. « Nous venons d’introduire une demande de subsides à hauteur de 30.000 euros pour sécuriser les lieux » nous fait remarquer Mathieu Rossignol qui regrette que les TEC ne desservent pas la destination à partir de la gare. Le site mériterait des investissements pour le rendre plus conforme aux attentes d’un public en demande de modernité.

groupe_aucoeurdelardoiseDe nouveaux fermiers engendrent une attractivité. C’est le cas de la Bergerie d’Acremont www.bergerie-acremont.be tenue par un couple originaire du nord du pays. C’est également le cas de fermes locales. Une confrérie en l’honneur des Scailtons (ardoisiers), un marché fermier à la ferme du Bijou à Orgeo et 18 balades sont désormais mises à disposition d’un tourisme nature.

Le cimetière militaire de Luchy, les vieilles maisons classées des villages semoisiens et le château des fées suscitent également l’attrait des visiteurs. Des parcours VTT seront prochainement fléchés. Une patinoire indoor attire 7000 patineurs.

L’Echevin du Tourisme et l’ASBL Bertrix-Initiatives ont enfin engendré le Luxairtours Baudet’stival www.baudetstival.be : des concerts de musique reprenant des stars internationales se tiendra cette année sur la Place du 7 au 9 juillet. Rendez-vous annuel incontournable, plus de 10.000 visiteurs remplissent alors les chambres d’hôtes de la cité et d’ailleurs. Les retombées auprès des commerçants sont évidentes et appréciées.

6a30861b-fa66-4d37-97af-5d71675a4e0b_361291_CUSTOMOrganisée par les agences Gigatour et par Mondial Express, l’Echevin a également fait naître le salon du voyage de Bertrix.

Les différents clients de la centrale d’achat rencontrent les visiteurs et les habitants de la Région.

Pour terminer cette rencontre, nous nous sommes arrêtés au Galopin, un restaurant de la place. Tenu par Corinne et André Bodet, il propose une cuisine savoureuse. Bertrix est aussi une étape gourmande !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY