© B.PRESCHESMISKY façade du Relais Bernard Loiseau

Depuis le décès tragique de Bernard Loiseau, c’est son épouse Dominique et son chef, Patrick Berton, qui sont au piano. Nous avons rencontré Bérangère Loiseau, la représentante marketing du groupe éponyme. Depuis juillet, un second Spa étend l’offre d’une destination courue des épicuriens.

La Côte d’Or ou quand le terroir se transforme en adresse

Installé à Saulieu le long d’une départementale joignant les Hauts de France à l’Occitanie depuis des siècles, cet ancien relais postal s’appelait jusqu’il y a peu « la Côte d’Or ». En 1904, l’établissement est acheté par Paul Budin, dont le chef Jean-Baptiste Monin créera le « jambon à la crème » primé au salon de Paris en 1924. La première étoile arrive en 1926.

Relais Bernard Loiseau ext @MatthieuCellard

Quatre ans plus tard, la Côte d’Or est reprise par Alexandre Dumaine. En à peine un an, il obtient sa seconde étoile et même une troisième, qu’il conservera jusqu’en 1964.

L’établissement est fréquenté par les stars et des personnalités qui posent, toutes, leurs signatures dans un livre d’or. Un objet de convoitise qu’il jettera dans les fourneaux après le commentaire désobligeant d’un client.

De 1963 à 1975, l’établissement est repris par François Minot qui confie la cuisine à Bernard Loiseau, alors âgé de 24 ans. Ce dernier prend la responsabilité de l’hôtel en 1975 et rachète l’ensemble en 1982. Sous sa direction, le restaurant a regagné sa seconde étoile. En 1991, c’est la consécration : Michelin les place au firmament.

Villa Loiseau des Sens terrasse @ArnaudDauphin

Pour conserver cette troisième étoile, de nombreux travaux sont entrepris. En 2000, l’établissement se dote d’un Spa. Cette même année, le grand Chef fait l’objet d’une rétrogradation du guide Gault et Millau, et d’une papier acerbe du critique gastronomique François Simon, dans Le Figaro.

Un avis auquel les médias feront écho. Le critique annonce la perte de sa troisième étoile au Guide Michelin. Profondément anéanti par ce jugement, il met fin à ses jours le 24 février 2003, à l’âge de 52 ans, dans son logement de Saulieu, avec son fusil de chasse. Il repose depuis au cimetière de l’église Saint-Saturnin de Saulieu. Quinze jours après son décès, le guide Michelin est en librairie et confirme néanmoins ses trois étoiles…

Son épouse, entourée de ses trois enfants, reprend courageusement le tablier avec fierté. Dans la foulée, Dominique Loiseau, décide d’en changer le nom. C’est désormais au « Relais Bernard Loiseau » que les amateurs de gastronomie ouvriront les menus. Ceci afin d’affirmer que la famille reprend le relais mais aussi pour informer les clients de l’occupation ancestrale du lieu.

vue cabane à air marin spa Loiseau des Sens @MatthieuCellard

Cette histoire nous rappelle la pression et la responsabilité énormes que revêt la préservation et l’émancipation d’un tel patrimoine.

Un Spa de 1.500 m²

En 2000, le Relais Bernard Loiseau était le premier Relais &Château et restaurant 3 étoiles de France à se doter d’un Spa intégré. Leur nouvel espace de 1500 m2 flirte avec les ismes. « Ce nouveau Spa est un des plus beaux d’Europe. Il est le fruit de 3 ans de travail et a représenté 6 millions d’investissement » nous annonce, non sans fierté, Bérangère Loiseau.

Le nouveau complexe est composé d’un Spa privatif, qui est pourvu d’une chambre. « Notre but est d’offrir une prestation globale » nous informe la fille aînée de la Maison. Et cette dernière de nous rappeler que leur hôtel classé 5 étoiles (juste en dessous du Palace) est composé de 32 chambres.

spa Loiseau des Sens @MatthieuCellard.jpg

D’une capacité d’une trentaine de personnes, le lieu est rehaussé de 9 cabines de soins. Des îlots de bien-être profond où le cassis, l’autre fruit de la Bourgogne, révèle ses vertus antioxydantes exceptionnelles. Il accueille un nouveau restaurant bio et répond à des contraintes alimentaires élevées.

Infos et réservations : www.bernard-loiseau.com

Les professionnels peuvent contacter l’établissement au 00 33 80 90 53 53 ou encore par courriel sur l’adresse suivante : berangere.loiseau@bernard-loiseau.com

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY