Belgian Travel Confederation: enfin !

© Étienne de Nil

Ce premier mouvement « confédéraliste » dans le tourisme était attendu depuis… 40 ans ? Pas loin, en tout cas. Tout le monde convenait depuis longtemps qu’un secteur unifié, en tout cas dans sa représentation vis-à-vis des instances fédérales, serait bien plus fort qu’un morcellement des associations. C’est à cette tâche que se sont attelés Anne-Sophie Snyers et Koen van den Bosch, depuis quelques années, et leur travail commun aboutit enfin à une concrétisation.

Faut-il dire « malgré tout » ? On se demande toujours pourquoi Anne-Sophie a démissionné de son poste de Secrétaire Générale de l’UPAV, un poste où elle a fait l’unanimité auprès des membres, sauf apparemment auprès du C.A…

Osons dire aussi que l’UPAV n’a pas de Président. Nous n’avons strictement rien contre Damien Maréchal, qui n’a certes pas demandé ce poste. Avant lui, Benoît Dieu ne l’avait pas demandé non plus. Mais quand on est coopté à une présidence, on la prend en charge, bon gré mal gré.

En attendant, penchons-nous sur le communiqué envoyé par l’UPAV et la VVR à leurs membres, et qui reprend les actions de ces derniers mois dues au travail fourni par les deux leaders, et pour lequel Anne-Sophie semble payer le prix. A partir d’ici, nous citons.

Notre secrétaire générale de l’UPAV, Anne-Sophie Snyers et le CEO de la VVR, Koen van den Bosch ont pris la parole pour faire le point sur ce que les 2 associations ont fait en coulisses ces derniers mois.

– La force du lobbying au niveau fédéral et régional a été démontrée plus que jamais pendant la crise.

– Des faits et des chiffres ont été expliqués. Plus de 220 millions d’euros de mesures de soutien ont été obtenus à ce jour pour notre secteur du voyage.

– L’alignement de la communication sur tous les canaux possibles, tant internes qu’externes s’est avérée payante pour tous.

– Le déploiement national de la Belgian Travel Academy, de manière à ce que le secteur du voyage ait facilement accès à de la formation continue, la clé pour la relance. Un projet qui a pu se concrétiser grâce au support financier de Cefora.

– L’utilisation efficace des conseils juridiques.

– La coopération sans précédent entre toutes les associations professionnelles et les groupements d’intérêts économiques (GIE).

Suite à ces succès de travail commun depuis plusieurs années, accélérés par la crise, la coupole UPAV/VVR a logiquement annoncé la création de la Belgian Travel Confederation (BTC), ouvrant les bras aux autres associations actives dans le secteur.

Vous trouverez de plus amples informations sur la BTC dans notre communiqué de presse.

Dans les semaines et mois à venir, la BTC ambitionne d’accueillir d’autres associations actives dans le secteur du tourisme, grandes ou petites, et se réjouit de l’intérêt déjà exprimé par les représentants de l’ABTO, la BTO et la FBAA.Les quatre principaux piliers autour desquels la BTC s’articulera sont les suivants :

1. La formation continue dans laquelle la Belgian Travel Academy jouera un rôle majeur.

2. La digitalisation de notre secteur.

3. La labellisation de professionnels sérieux et qualitatifs, grâce à la nationalisation du label CERTA prévue à partir de 2022. La durabilité occupera également ici une place importante.

4. La collecte de données pour une exploitation optimale et destinée à l’ensemble du secteur dans le cadre du projet Data Intelligence.

Dans les semaines et mois à venir, nous communiquerons régulièrement sur ces 4 piliers. Gardez vos newsletters à l’oeil.

Et voici quelques retombées médiatiques suite à l’envoi de notre communiqué:

Pouvait-on faire mieux ? Il semble que certains sont réfractaires à cette coupole fédératrice. Sont-ils agents de voyages ?

On peut se poser la question, depuis qu’on voit au C.A. des personnes dont on peut douter des qualifications ou de l’expérience. Voilà qui ne nous fera pas que des amis, mais à un moment donné, il faut pouvoir et oser le dire.

D’ailleurs, ces personnes ne sont pas coupables : les vrais coupables, ce sont les « vrais » agents de voyages membres, qui n’osent pas se présenter au C.A. pour y porter la parole de l’agent de voyages. Il faut que cela change !! VOUS en avez la possibilité.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY