Beat Park « Coming soon to a city near you ! »

L’été 2020 se présente comme un été sans festivals, mais c’est sans compter sur les organisateurs du dernier concept de divertissement « Beat Park » ! Grâce à eux, les Belges auront quand même l’occasion d’assister à des festivals et seront même en mesure de voir leurs artistes préférés à l’œuvre sous le soleil couchant. Tout cela en respectant les règles de « distanciation sociale », dans leur propre voiture.

Beat Park – une expérience festival unique « en voiture » !

« Comparez Beat Park à un cinéma en plein air, mais au lieu d’un film, les visiteurs assistent à un vrai concert ou à une véritable expérience festival à bord de leur propre voiture. Les voitures sont garées de manière optimale devant un écran en 3D géant sur lequel une scène virtuelle est projetée. Il suffit de connecter un téléphone portable au réseau WiFi de Beat Park et à l’autoradio pour diffuser le son en directe dans sa voiture. De plus, de vrais éléments de spectacle, tels que des numéros de danse et de divertissement, des effets spéciaux tels que des flammes et des feux d’artifice, et aussi un complément de lumière et de laser, viennent renforcer le spectacle. Et les DJ ou les artistes ? Ils se tiennent sur la grande scène devant l’écran. Les possibilités créatives sont infinies et tout cela en suivant les mesures de sécurité requises », explique l’organisation de Beat Park.

« Mais nous allons encore plus loin. En plus de l’expérience en direct, nous apportons également le concept jusque dans les salons en offrant l’ensemble via live stream à ceux qui préfèrent ne pas sortir de chez eux. De cette façon, tout le monde peut en profiter et nous pourrons même traverser les frontières. Et tout ceci avec un risque zéro de contamination par le Covid-19. »

L’équipe derrière Beat Park n’en est pas à son premier coup d’essai. Elle se compose d’un groupe de professionnels de l’événement qui, depuis de nombreuses années, organise de grands événements et festivals, comme entre autres le Sunrise Festival au Lilse Bergen.

« L’annulation des festivals suite à la pandémie du COVID-19 est un coup dur pour l’ensemble du secteur de l’événementiel. Les agendas, qui normalement sont bien remplis pendant cette période de l’année, étaient soudainement complètement vide. Mais ne rien faire ne fait pas partie de notre nature, et un été sans musique est tout simplement inconcevable pour nous, mais aussi pour tous les amateurs de musique et les festivaliers. Avec le concept Beat Park, nous voulons combler le vide, même si nous espérons bien entendu ne pas devoir répéter cet effort plus d’une fois. Parce que l’année prochaine, nous voulons pouvoir passer des moments inoubliables à danser tous ensemble et sans retenue. »

World Club Dome Duitsland

Des demandes de permis ont été lancées dans pas moins de 9 grandes villes de Belgique et dans plusieurs lieux adéquats. De nombreux services et sponsors ont déjà confirmé vouloir participer.

« Grâce à cette initiative, nous voulons également offrir aux fournisseurs, partenaires et associations une certaine perspective. Les contacts auxquels nous avons présenté le concept jusqu’à présent sont déjà très positifs. »

Bien sûr, les organisateurs continuent de suivre les recommandations du Conseil National de Sécurité. « Nous espérons que les mesures qui seront prises offriront suffisamment d’espace pour notre initiative. Parce que la musique rapproche les gens et crée la joie de vivre: deux choses dont nous avons tous grand besoin. »

Beat Park espère accueillir les premiers spectacles en juin.

Via le site www.beatpark.be vous pouvez vous préinscrire à partir du 5 mai pour être les premiers à avoir accès à la vente, car le nombre de billets sera limité.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY