Bas les masques chez Garuda Indonesia

Il faut bien reconnaître que prendre l’avion actuellement n’est pas une partie de plaisir. Les contrôles s’ajoutent aux contrôles. Nous étions déjà agacés par l’examen des bagages à mains et le passage du portique de sécurité. Aujourd’hui, on ajoute la prise de température et le port du masque.

Le masque et bien d’autres changements

Les compagnies aériennes ont adopté des politiques assez similaires concernant l’utilisation des masques et même condamné certains sièges pour respecter la distanciation physique. Mais un autre changement est passé de façon inaperçue… l’alcool a disparu !

Parce que covid-19 peut se propager par contact avec les surfaces, les compagnies aériennes ont mis l’accent sur la réduction des « points de contact ».

Et le service des boissons est une source majeure de ces points de contact.

Par exemple chez Delta, on a pour l’instant renoncé à toutes les boissons à bord, à l’exception des bouteilles d’eau à portion individuelle. La compagnie aérienne permet aux voyageurs d’apporter à bord leur propre nourriture et boissons non alcoolisées.

Les clients en veulent plus en Indonésie

« Les passagers ont critiqué le fait de ne pas pouvoir voir les expressions des agents de bord pendant leur service », a déclaré le directeur général de la compagnie aérienne, Irfan Setiaputra. Il a également indiqué : « que prendre un vol devrait être une expérience agréable et qu’il ne voulait pas faire en sorte que les passagers se sentent comme s’ils étaient dans une unité de soins intensifs »

Les hôtesses et stewards ne porteront pas de masques

Garuda Indonesia empêchera donc ses agents de bord de porter des masques faciaux après avoir reçu de nombreuses plaintes de passagers mécontents.

Cette décision compréhensible pourrait cependant contrarier de nombreuses personnes, d’autant plus que la pandémie de Covid-19 sévit encore dans certains pays et bien sûr en Indonésie.

Qu’en pensez-vous ?

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY