Bali: pas de tourisme cette année

Danseuses balinaises ©Hervé Ducruet

Après l’annonce du gouvernement central indonésien indiquant qu’aucun touriste étranger ne serait autorisé à entrer dans le pays cette année, le gouvernement régional balinais a fait marche arrière et renoncé à ses plans de réouverture le 11 septembre prochain.

« Nous ne pouvons pas ouvrir nos portes aux voyageurs internationaux avant la fin 2020 parce que l’Indonésie, y compris Bali, n’est pas encore assez sûre pour le faire », a déclaré le gouverneur de l’île, Wayan Koster, au Jakarta Post. Le gouvernement de Bali avait cependant « pleinement soutenu» le projet d’ouvrir plus tôt pour les visiteurs. Mais il faut être prudent: «Bali ne doit pas échouer, car cela aurait un effet très négatif sur l’image de l’Indonésie aux yeux du monde. »

Pour Bali, la fin du tourisme international pour l’année en cours est un sérieux revers. Environ 70% des revenus de l’île dépendent du tourisme. Pour l’instant, il est prévu de se concentrer sur le tourisme domestique, même si cela ne suffira pas à compenser la perte du tourisme international.

Lundi dernier, Bali dénombrait 4.576 cas et 52 morts. Au niveau national, l’Indonésie compte plus de 155.000 cas et au moins 6.759 décès – le bilan le plus lourd de toute l’Asie du Sud-est. Selon certains experts, ces chiffres seraient encore plus élevés si les tests étaient plus nombreux.

(CD)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY