©Aéroport de Lille

En Mars 2017, les États-Unis avaient imposé que les ordinateurs et autres appareils électroniques … devraient être mis en soute pour certains pays du Moyen-Orient vers les US. Les spécialistes avaient mis en garde contre cette mesure.

Des tests ont prouvé que c’était une grave erreur

La FAA a effectué 10 tests impliquant un ordinateur portable entièrement chargé dans une valise. Un appareil de chauffage a été placé contre la batterie de l’ordinateur portable pour le forcer à un emballement thermique, une situation dans laquelle la température de la batterie augmente continuellement. Il y avait également une petite bouteille de shampoing qui est autorisée dans les bagages enregistrés. Le feu a pris presque immédiatement.

Les systèmes d’extinction d’incendie ne peuvent rien

Il a été montré que les systèmes d’extinction d’incendie au gaz halon utilisés dans les compartiments de fret des compagnies aériennes ont été incapables d’éteindre l’incendie avant une explosion, a indiqué la FAA. Certes, l’explosion pourrait ne pas être assez forte pour endommager structurellement l’avion, mais elle pourrait endommager le compartiment à bagages et permettre au gaz halon de s’échapper.

Les bagages enregistrés ne pourront pas contenir d’ordinateur

La FAA (Federal Aviation Administration) a récemment déposé auprès de l’Organisation Internationale de l’Aviation Civile une recommandation pour que les appareils électroniques personnels soient interdits dans les bagages enregistrés en raison du risque d’incendie catastrophique. D’autres spécialistes avaient suggéré que les conteneurs contenant les bagages devraient être blindés.

Il va falloir garder en cabine nos ordinateurs …

Pour le moment, il est donc conseiller de garder dans les bagages cabine les ordinateurs et autres objets électroniques. Il est plus simple de les contrôler lors du passage à la sécurité.

Une fois de plus, on revient en arrière par rapport à des décisions prises sans réelles consultations avec les spécialistes. Mais l’Administration Trump peut encore nous réserver quelques surprises …

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY