B737 MAX : Ryanair contraint de réduire la voilure

Ryanair a annoncé ce mardi qu’il fermerait des bases aéroportuaires cet hiver et à l’été 2020 suite aux reports de livraison des 737 MAX 200 par l’avionneur américain Boeing.

« Ce manque de livraisons va nous contraindre à diminuer notre activité sur certaines bases et à en fermer pour l’été 2020, mais aussi pour l’hiver 2019 », a expliqué dans un communiqué le directeur général Michael O’Leary. Au total, le groupe aérien à bas coût a commandé 135 Boeing 737 MAX 200 et posé une option sur 75 supplémentaires. La flotte de Ryanair est exclusivement composée d’appareils de l’avionneur américain.

Le retard de livraison « va réduire la croissance de notre trafic à l’été 2020 à 3% contre 7% » prévus au départ.

« Nous transporterons environ 157 millions de passagers lors de l’année comptable d’avril 2020 à mars 2021, contre 162 millions prévus jusqu’à présent », a regretté M. O’Leary.

Malgré ce contretemps, M. O’Leary a souligné que Ryanair restait « fidèle au Boeing 737 MAX » qu’il espère voir revoler avant la fin 2019. Il a reconnu toutefois que « la date exacte de ce retour restait incertaine » et que ceci déterminerait si les livraisons pour l’été 2020 sont inférieures ou supérieures à ce qu’il prévoit désormais.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY