Avoir les crow… ou pas!

Rien à voir avec crowfunding, le terme à la mode est largement utilisé par les  amateurs de l’économie collaborative… un terme que je déteste. Inutile de rappeler que le crowfunding permet aux amateurs de participer à certains projets, être acteurs de ces projets, d’avoir un lien privilégié avec les initiateurs et pouvoir participer au financement. En réalité cette manière de développer un projet n’est pas nouveau. Cela existe déjà depuis de très longues années et était  notamment utilisé par des artistes (peintres,sculpteurs…).

Grâce au développement d’internet,des plateformes spécialisées en financement participatif ne font que remettre au goût du jour ce système apparemment efficace à condition qu’il soit utilisé à bon escient.Les internautes deviennent acteurs et ne sont plus de simples spectateurs.

Sauf erreur de ma part il n’existe pas (encore) de crowfunding dans notre profession d’agent de voyages.  Qui prendra une initiative ?

CROWLENDING  …..KESAKO ?

C’est nouveau, tout frais, tout chaud… Peut être que cela existait aussi déjà depuis de longues années et remis au goût du jour par des plateformes sur internet. Lending veut dire : prêt …et on a tout compris.

C’est via des collègues d’Hosteltur en Espagne que j’ai appris en début de semaine que le crowlending faisait son petit chemin en Espagne avec un succès grandissant avec une augmentation de 35% au mois de mai. C’est tout simplement des prêts entre particuliers pour financer les vacances.

Un responsable-cofondateur d’une société spécialisée expliquait que les plateformes de crowlending sont plus souples que les banques et que l’utilisateur type par son profil personnel et professionnel, désire que le processus d’achat de ses vacances soit rapide et efficace.

Personnellement je ne vois pas de différence entre un consommateur-client classique que nous connaissons dans nos agences et ce « nouveau » client du crowlending. Comme toutes les plateformes similaires, elles mettent en contact des personnes solvables qui cherchent un prêt avec des taux d’intérêt plus juste avec d’autres qui possèdent de l’argent, désirent investir et veulent obtenir une plus grande rentabilité. Il fallait y penser.

En Espagne, c’est la ville de Barcelone (classée première) où cette formule connaît le succès. Les suivantes sont Madrid, Valence, Vizcaya, Alicante et Seville.

Allez….on y va ? Un marché de niche à exploiter…

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY