Aviation : vers un mécanisme mondial de compensation du carbone ?

Dans le cadre de sa 39e Assemblée qui aura lieu plus tard cette année, l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) présentera aux gouvernements un mécanisme mondial de compensation du carbone pour régler le problème des émissions de carbone de l’aviation internationale. L’IATA presse les gouvernements d’adopter ce mécanisme.

« Les compagnies aériennes ont pris des engagements en matière de durabilité. […] Nous réussissons à remplir nos engagements en matière de changements climatiques. Toutefois, pour arriver à une croissance neutre en carbone à partir de 2020, nous avons aussi besoin d’un mécanisme mondial obligatoire de compensation du carbone », a déclaré Tony Tyler, DG et chef de la direction de l’IATA.

« Pour arriver à une croissance neutre
en carbone à partir de 2020, nous avons aussi
besoin d’un mécanisme mondial obligatoire
de compensation du carbone. » – Tony Tyler

« Nous voulons une mesure rentable qui entraînera des réductions de carbones réelles et permanentes. Le mécanisme doit être simple, obligatoire et mis en place à l’échelle mondiale, en évitant les coûts et la complexité qu’entraînerait un ensemble de mesures non coordonnées.

Le mécanisme ne doit pas causer de distorsion concurrentielle ou de marché », a ajouté M. Tyler, en précisant que l’IATA verrait d’un bon œil une certaine flexibilité dans la mise en œuvre du mécanisme, « notamment la possibilité d’inclure graduellement certains pays au fil du temps, si cela est nécessaire pour que les gouvernements reconnaissent les différents niveaux de maturité des marchés de l’aviation ».

L’IATA rappelle que l’aviation a été la première industrie à se fixer des cibles de réduction du carbone à l’échelle mondiale.

http://www.tourismeplus.com/html/article.php?idnouvelle=26504#sthash.UGOJInxl.dpuf

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY