Avez-vous reçu mes vœux ?

© Bpost

Non, vous n’avez pas reçu mes vœux et c’est normal. Je les ai envoyés lundi dernier via BPost, la fameuse poste belge que tous les pays nous envient. Certes, je les ai envoyés lundi 7 et, une semaine après, c’est quand même un peu court pour les pauvres postiers qui sont «dé-bor-dés»!

Figurez-vous qu’on les fait travailler ! Ah oui, je n’ai pas mis de timbre ‘’prior’’, ce timbre un peu plus cher pour que la Poste fasse un travail normal. On appelle ça un service public.

En toute logique, on aurait dû recevoir les cartes de vœux mercredi (au lieu de mardi), mais rien ! Et jeudi non plus ! Pas davantage vendredi ! Quand je pense que mon coiffeur pleure pour rouvrir son commerce et recommencer à travailler, les fonctionnaires de BPost ont décidé de lever le pied.

A un moment, ils avaient même suggéré d’envoyer les colis dans les « points BPost », c’est-dire chez mon libraire qui lui, est vraiment débordé, au propre comme au figuré.

Comme tout le monde commande par mail, les caisses s’accumulent et il ne sait pas où les mettre ; son magasin ressemble à un dépôt d’usine. Le pire est qu’il gagne des cacahuètes (on parle de centimes, oui !) sur les livraisons et rien sur les reprises, renvois, échanges et que sais-je ?

« Pour faire plaisir à ma clientèle », m’a-t-il dit. Foutaises ! Ce sont de nouveaux clients qu’il n’a jamais vus, qui ne lui achètent rien et qu’il ne verra plus. Pendant ce temps, ses clients fidèles ne viennent plus le voir à cause des files interminables à l’extérieur du magasin. La vraie situation « loose-loose ».

Merci, les Ecolos !

Tiens, au passage, qu’en pensent-ils les Ecolos ? Eux qui n’aiment pas les avions et veulent les supprimer (sauf pour leurs vacances) ? Ils applaudissent à la réduction du trafic de quelque 80% grâce à la Covid-19, mais ils oublient que le cargo a fait mieux que se maintenir, il a progressé !

Pour donner un simple exemple, Liège a atteint le million de tonnes transportées au début du mois. Record absolu ! Et on n’en est pas encore aux acheminements des vaccins !

Grâce aux commandes par correspondance, le cargo fonctionne bien et le transport routier (plus polluant que l’aérien) aussi. Devant ma librairie (où je ne vais plus) et devant chez moi, les camions de livraison se multiplient (en double file car c’est plus facile que se garer). Et après, on s’étonne de lire que malgré le confinement, la pollution n’a pas diminué à Bruxelles. Tiens donc !

Mais bon, je m’écarte de l’histoire de mes cartes de vœux qui m’insupporte, parce qu’à notre époque, le relationnel est très important. Avec un peu de chance, vous les aurez avant Noël ou le Nouvel An. Ou jamais. Mais achetez vos timbres assez vite, ils vont augmenter les tarifs le 1er janvier. Pas gonflés, les mecs ! L’inflation est inexistante… et le service de BPost aussi !

Patrick Anspach

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY