Avant l’heure… c’est l’heure !

Prévu au décollage à 7h25 du matin samedi dernier, le vol Ryanair 3551 assurant la liaison Toulouse – Fès, au Maroc, a décollé avec 15 minutes d’avance. Résultat, une cinquantaine de passagers, pourtant à l’heure, ont été refoulés à la porte d’embarquement !

« On est passé dans la salle d’embarquement à 7h10 après deux heures d’attente à l’enregistrement, on nous a dit que l’avion était parti », a témoigné un des passagers du vol au journal La Dépêche

Selon d’autres témoins, cités par Ouest-France, les portes d’embarquement auraient été fermées à 6h55, soit 30 minutes avant le décollage de l’avion.

Ce n’est qu’après plus de 4h d’attente que la compagnie irlandaise, qui n’est pas présente à l’aéroport de Toulouse Blagnac, a informé la cinquantaine de passagers n’ayant pas pu monter à bord, qu’ils allaient être remboursés selon Le Parisien, Le tout, sans explications et encore moins d’un mot d’excuses. Le journal précise qu’aucune solution de nouveau vol n’a encore été proposée aux malheureux passagers, toujours coincés à Toulouse…

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY