Aujourd’hui, Amazon se lance dans les visites de destinations virtuelles … et demain ?

Amazon a fait un essai d’un système de réservation d’hôtels (Amazon Destination) qui a été fermé assez vite. Cependant le groupe étend ses services régulièrement. Alibaba comme le groupe américain, a investi dans des magasins physiques.

Cette fois, Amazon propose Amazon Explore, aux Etats-Unis. L’idée est de proposer des expériences personnalisées. Mais peut-être que demain, la visite d’un hôtel ou d’un navire de croisières en direct, pourra permettre la réservation … vous n’y croyez pas ?

Aujourd’hui, Amazon propose des visites virtuelles …

Amazon lance aujourd’hui un nouveau service appelé Amazon Explore qui permet aux clients de réserver des expériences/visites virtuelles en direct dirigées par des experts locaux.

Les expériences peuvent être axées sur la créativité, l’apprentissage de compétences de bricolage, des visites virtuelles d’endroits lointains ou de monuments culturels ou, dans certains cas, des boutiques locales du monde entier.

Les exemples sont nombreux

Par exemple, vous pouvez réserver une expérience virtuelle de dégustation de vin en Argentine, apprendre à faire des tacos au poisson fumé au Mexique, faire une visite virtuelle du temple Nanzenji de Kyoto, visiter un manoir vieux de 500 ans au Pérou, découvrir la création de café à Costa Rica, apprenez à faire des sushis dans une cuisine maison à Tokyo et plus encore.

Pour le moment, l’offre est surtout aux Etats-Unis

Bien que les visites et les expériences offrent la possibilité de parcourir virtuellement le monde, la possibilité de s’inscrire à une session Amazon Explore est actuellement proposée sur invitation uniquement pour les clients aux États-Unis uniquement.

Les visites virtuelles existent déjà au travers d’autres sites

Amazon précise que les expériences virtuelles seront guidées par des experts locaux formés et soutenus par le groupe américain. Cependant, on peut déjà visiter le monde via YouTube par exemple.

Nous regardons presque quotidiennement des vidéos tournées par des Youtubeurs ou de simples touristes sur tous les pays et continents. Amazon Explore se veut différente en proposant des sessions individuelles entre l’hôte et le spectateur. Il s’agit d’une vraie personnalisation du service.

Des séances de 30 à 60 mn

Quand il est temps de commencer votre visite, il vous suffit de vous connecter à votre compte Amazon en ligne, puis de cliquer dans la section «vos commandes » pour commencer.

Pendant la séance, vous pouvez poser des questions ou diriger davantage l’expérience en demandant à l’hôte de consacrer plus de temps sur un aspect de l’expérience ou en sautant un autre. Vous pouvez également utiliser l’icône de l’appareil photo en bas du flux en direct pour prendre des photos.

La visite des boutiques

Certaines expériences pourront permettre d’effectuer des achats. Dans ces cas, les clients peuvent visiter les magasins et les marchés locaux, parcourir les articles et poser des questions au propriétaire du magasin comme s’il y était en personne.

Ils peuvent alors choisir de faire un achat et de recevoir les articles qu’ils ont achetés comme s’ils avaient fait leurs achats directement sur Amazon. Lorsqu’ils effectuent un achat, les paiements sont traités dans le système de paiement sécurisé d’Amazon en utilisant le mode de paiement associé au compte du client.

Amazon s’inspire des influenceurs

Dans ces expériences de shopping, Amazon s’inspire de la tendance des achats en direct, mais au lieu de demander à un influenceur de parler et de faire la démonstration d’un produit, vous pouvez en fait poser des questions sur le produit ou demandez de zoomer pour le voir plus clairement.

Des revenus complémentaires pour les boutiques du monde entier

Amazon affirme que la nouvelle plate-forme offre plus d’opportunités aux propriétaires de petites entreprises qui cherchent à générer des revenus supplémentaires, notamment le magasin de souvenirs, les guides locaux, les chefs, les stylistes, les artistes et les artisans, par exemple. Bon nombre de ces entreprises ont bien sûr été touchées par la pandémie, ce qui peut inciter leur participation.

Et le prix de la séance ?

Le prix des sessions est variable. Au lancement, une session de stylisme est proposée pour seulement 10 dollars us, par exemple. Pendant ce temps, une visite virtuelle de Central Park à New York coûtera 150 dollars. Amazon dit que les hôtes fixent leurs propres prix et horaires, sans avoir à se conformer à un prix minimum ou maximum fixé. Cependant, la société a refusé de détailler les accords de partage des revenus.

Les réceptifs pourraient proposer leurs services

Certaines visites pourront être proposées par des voyagistes locaux, bien que toute entreprise ayant une idée de circuit soit invitée à postuler. D’autres qui pourraient accueillir des expériences incluent des historiens, des artistes, des musiciens, des maîtres artisans, des chefs, des acheteurs personnels ou toute personne ayant une compétence ou une aventure à partager, indique Amazon. Il y a actuellement 86 expériences au total disponibles dans 16 pays, avec le plan d’augmenter la sélection dans le temps.

Amazon Explore pourrait aller plus loin

A partir de la visite d’un bateau de croisière, d’une excursion, de la visite d’un hôtel ; le client pourrait être à même d’effectuer une réservation directe sur laquelle Amazon prendrait sa commission. Il s’agit bien d’encourager la publicité qui représente déjà aujourd’hui des montants engrangés considérables.

Si les conditions sont favorables aux Etats-Unis, les règlementations dans d’autres pays seront plus strictes sur la commercialisation de produits touristiques. Amazon trouvera bien le moyen de contourner les règles. Non ?

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY