Au scandale sur United, les concurrents répondent avec humour

L’ensemble des réseaux sociaux a évoqué cette malheureuse affaire d’un passager débarqué de force sur un vol de United Express pour faire de la place à des navigants de United. Les compagnies concurrentes ont décidé de jouer d’humour par rapport au service « musclé » de la compagnie américaine.

On se souviendra longtemps de cette affaire honteuse

Les vidéos tournent en boucle sur les réseaux sociaux. On y voit un passager d’origine asiatique tirer de force par des agents de sécurité sur un avion de United Express (une filiale de United).

Il fallait faire de la place à quatre navigants. Après avoir félicité ses troupes, le patron de United s’est ravisé devant le tollé et les menaces de boycott en adressant de vraies excuses envers les passagers et surtout envers le client qui aura subi la furie des agents à Chicago.

Emirates 1Les concurrents de United ont pris à Internet pour troller la compagnie aérienne

Emirates Airlines a publié mardi une annonce de 30 secondes annonçant qu’elle avait été élue meilleure compagnie aérienne de Trip Advisor dans le monde.

Mais à la fin, la compagnie aérienne a rajouté : « voler dans un ciel amical … cette fois-ci pour de vrai. » Vous pouvez voir la vidéo : https://youtu.be/pnL3Iuo1_rI

 

Qatar 1Qatar Airways n’a pas manqué l’occasion

Qatar Airways a partagé son propre tweet, qui semblait se moquer des captures d’ écran de la mise à jour de l’application de United Airlines qui circulaient sur les médias sociaux peu de temps après que la vidéo ait été montrée sur tous les réseaux sociaux

Voir le tweet :

 

 

 

Royal Jordanian

Royal Jordanian a fait également un message très drôle

Royal Jordanian a tweeté: « Nous sommes là pour vous garder. Se faire glisser est strictement interdit », tout en partageant une image avec un message non-fumeur.

 

 

 

 

Southwest 1La compagnie américaine Southwest a changé sa base-line

« we beat the competition. Not you ». Une façon humoristique de traiter l’actualité

Voir image :

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY