Au Qatar, des pluies diluviennes perturbent le trafic aérien

Les fortes averses sur le Qatar depuis samedi 20 Octobre ont eu un impact important sur l’aéroport de Doha. Il serait tombé l’équivalent d’un an de pluies en une seule journée. Les routes et aéroport ont été perturbés.

Des pluies sans aucun précédent au Qatar

Des orages violents ont provoqué des vents et une forte pluie sur le Qatar, les 19 et 20 octobre 2018, provoquant de graves inondations
dans tout le pays. Steff Gaulter, météorologue pour la chaîne de télévision « Al Jazeera », a indiqué sur Twitter qu’une partie de la capitale, Doha, avait connu une pluie correspondant à un an de précipitation. On estimait que 61 mm de pluies se sont abattues alors que pour l’ensemble de l’année il faut compter un maximum de 77 mm.

La circulation pénible et l’aéroport très perturbé

Les routes sont devenues impraticables, et les maisons inondées, tandis que les magasins et les universités ont été fermés.

Les autorités du Qatar ont averti les conducteurs d’éviter les tunnels à cause des inondations. Les médias sociaux ont montré que les voitures étaient presque complètement submergées sous l’eau après les orages sur Doha. De son coté, le trafic aérien a été très perturbé.

De nombreux vols détournés

Qatar Airways a été obligée de dériver certains vols. L’exercice n’a pas dû être évident car ses voisins dont l’Arabie saoudite, les Émirats Arabes Unis et Bahreïn, sont parmi les États qui ne permettent pas à Doha d’utiliser leur espace aérien. Certains vols ont donc été dirigés vers le Koweït et l’Iran en attendant que l’aéroport de Doha puisse fonctionner normalement.

Encore de fortes précipitations hier lundi 22 Octobre

De fortes précipitations ont touché le pays le 21 octobre et ont continué le lundi 22 octobre. La compagnie aérienne a averti ses passagers de s’attendre à des problèmes supplémentaires. Il est recommandé de vérifier l’état du vol avant d’arriver à l’aéroport. On peut voir les images de la tempête sur :twitter.com/Mnz_mlk04

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY