Au cœur de la biodiversité, découvrez le Mexique autrement !

Classé 4ème pays mégadivers au monde pour sa grande biodiversité, le Mexique est la destination idéale pour les personnes à la recherche de nature et d’expériences authentiques. L’écotourisme, aussi appelé tourisme vert, est devenu aujourd’hui une véritable tendance.

En effet, selon une étude Harris Interactive, 7 français sur 10 aimeraient partir en voyage responsable et l’Organisation des Nations Unies (ONU) a même déclaré que 2017 sera « l’année mondiale du tourisme durable pour le développement ».

Loin du tourisme de masse, suivez vous aussi la tendance de l’écotourisme et partez à la découverte des destinations les plus impressionnantes du Mexique.

Une faune et flore parmi les plus riches du Monde

En raison du large éventail de ses températures et de ses importantes différences de relief, le Mexique est l’un des pays dont la biodiversité est la plus riche et variée au monde : il ne représente qu´1% de la surface de la terre mais protège à lui seul 10% de sa flore et de sa faune 

Le Mexique abrite plus de 23 000 espèces de plantes, dont plus de 700 espèces de cactus et plus de 1300 d’orchidées, ce qui place le pays à la 4ème place mondiale pour sa flore. Mais le pays abrite également 564 espèces de mammifères, 864 de reptiles, 376 d’amphibiens et plus de 1000 espèces d’oiseaux.

Ces dernières années, le Mexique, qui a d’ailleurs accueilli la COP 13 sur la biodiversité en 2016, s’engage pour trouver des nouvelles et meilleures solutions afin de protéger cette biodiversité riche et précieuse, ainsi que pour trouver des formes durables d’interaction entre les hommes et les autres espèces vivantes. Dans tout le pays, 170 mille kilomètres sont considérés comme des « zones naturelles protégées ». (Plus d’informations)

Les destinations pour profiter de cette abondante biodiversité

unnamed(5)La Basse Californie : un incroyable spectacle marin

La migration des baleines est un phénomène spectaculaire qui a lieu chaque année, au début de l’automne. Les plus gros mammifères marins quittent les eaux gelées de l’Arctique pour arriver pendant l’hiver sur les côtes mexicaines, nous offrant un vrai spectacle naturel de décembre à mars. 

Un climat agréable, des eaux peu profondes et l’abondance de la vie marine font de la péninsule de Basse-Californie un lieu parfait pour qu’elles y donnent naissance et élèvent leurs baleineaux. Sur les onze espèces de baleines connues dans le monde, huit viennent sur les côtes mexicaines, parmi lesquelles la baleine de Minke ou encore le rorqual de Bryde.

Vous pourrez observer ces superbes cétacés dans leur habitat naturel de plusieurs manières : sur un bateau ou depuis les plages avec une paire de jumelles. Le sanctuaire de baleines de Bahía Magdalena et la lagune de San Ignacio sont des lieux de choix pour apercevoir ces animaux.

Dans le Golfe de Californie, plus de 140 espèces marines ont été enregistrées. Vous pourrez également retrouver cinq des sept espèces de tortues marines existantes dans le monde dans la mer de Cortés. Leur observation est devenue une des principales activités touristiques de la région. (Plus d’informations)

unnamed(6)Que faire aux alentours ?

À l’extrémité sud de la péninsule de Basse-Californie se dresse « El Arco », aussi appelé « Le bout du monde » (« el fin de tierra »). Cette arche naturelle est l’une des merveilles naturelles les plus prisées de Cabo San Lucas. Vous pourrez rejoindre le site en bateau tout en y observant des lions de mer ou des poissons tropicaux.

En arrivant, vous pourrez descendre à La Playa del Amor (« plage des amoureux »), au pied d’El Arco. Cette superbe plage de sable fin est le lieu idéal pour une promenade tranquille, un bain de soleil ou encore pour faire de la plongée.

unnamed-1Une merveille à découvrir : Le Sanctuaire du papillon monarque de La Mesa

Tous les ans, lorsque l’hiver arrive dans l’État de Mexico, des teintes orangées familières envahissent les forêts de pins. C’est le signe infaillible de l’arrivée du papillon monarque après un parcours de plus de 4 000 kilomètres depuis le Canada.

Située à 3300 mètres d’altitude, la Réserve de la Biosphère du Papillon Monarque, gigantesque forêt montagneuse de conifères (les oyomels), est l’endroit idéal pour le repos des papillons monarques. Elle compte trois sanctuaires, dont l’impressionnant sanctuaire de La Mesa, accueillant chacun d’eux entre sept et vingt millions de papillons : vous pouvez imaginer l´incroyable spectacle naturel qui vous attend ! 

Il est conseillé de découvrir ce sanctuaire le matin, ce qui vous permettra d’observer des papillons plus actifs grâce à la chaleur du soleil. La communauté locale des Mazahuas propose aux visiteurs des guides pour des randonnées d’observation des papillons. (Plus d’informations)

unnamed(7)Que faire aux alentours ?

À quelques kilomètres de là, vous pourrez passer la journée dans le centre touristique du Pueblo Mágico (« village magique ») d’El Oro. Louez une cabaña (« cabane »), savourez la cuisine locale et détendez-vous dans ce paisible lieu.

unnamed(8)La réserve de la biosphère Sierra Gorda

Située au cœur du Mexique dans l’État de Quérétaro, la Réserve de la biosphère Sierra Gorda s’étend sur une superficie de plus de 383 000 hectares. Cet espace naturel protégé abrite une faune riche et variée de plusieurs sortes différentes de végétation, telles que des zones semi-désertiques, des forêts tropicales peuplées de cactus, ou encore d’immenses vallées et canyons.

Au sein de celle-ci vous pourrez découvrir plusieurs espèces en voie d’extinction comme le jaguar ou encore les aras verts (guacamayas verdes). C’est la 7ème réserve du Mexique en terme de taille et celle qui détient l’écosystème le plus divers.

Pour vous donner une idée de cette incroyable biodiversité, nous pouvons y trouver : 127 espèces de champignons, 800 espèces de papillons, 28 espèces de poissons, 131 espèces de reptiles et amphibiens, 339 espèces d’oiseaux ainsi que 110 espèces de mammifères. 

N’hésitez pas à profiter de la beauté de la réserve en partant en randonnée que ce soit à pied, à cheval ou même à vélo. Vous pourrez ainsi profiter de ces paysages extraordinaires tels que la rivière Escanela et ses piscines naturelles, le mirador de Cuatro Palos ou encore la cascade El Chuveje.

unnamed(9)Que faire aux alentours ? 

À une heure de la réserve, ne passez pas à côté de la petite ville de San Sebastián Bernal et de l’imposante Peña de Bernal, une formation rocheuse d’environ 300 mètres de haut.

Ce monolithe est le troisième plus grand du monde. Les amateurs d’alpinisme seront comblés, mais ne vous laissez pas tromper par son apparente facilité à être escaladé ; pour arriver au sommet, un minimum d’expérience vous sera nécessaire ! Pour les moins aventuriers, nous vous conseillons d’aller vous promener dans son centre-ville plein de charme tout en admirant la vue.

Pour plus d’informations sur le Mexique, visitez www.visitmexico.com

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY