Après le covid-19: soyons prêts et restons réalistes (3)

Mr Ben Scheefhals, CEO d’ATC Cruises, nous a confié ses vues sur le redémarrage des croisières. Une vision pleine de justes questionnements…

« Actuellement il n’y a plus d’agences de voyages, mais bien des bureaux d’annulations. Il n’y a, pour l’instant, personne qui s’inquiète de mettre sur pied une campagne de marketing, car il n’est pas opportun de le faire maintenant. Il faudra (re)construire cet outil en temps voulu ».

« Pour le monde des croisières, la problématique est double. Considérons même que la Belgique assouplisse ses mesures de confinement, nous ne saurons pas encore où les clients décideront ou choisiront d’aller après la crise. Et même imaginons que nous connaîtrons immédiatement les ports qui accepteront d’accueillir, à nouveau, de gros volumes de bateaux passagers ».

« Notre mission première sera d’à nouveau faire rêver les clients, de découvrir ces destinations inondées de soleil qu’ils pourront visiter sans soucis. Ces fameuses destinations de soleil ont encaissé un coup de massue ».

Les questions persisteront :« Pouvons-nous aller, sans problèmes, par exemple en Espagne, ou en Italie, ou en Grèce ? Ces pays pourront ils m’assister ou m’aider correctement en cas de maladie ??
Nous devrons pouvoir offrir cette certitude, cette conviction à nos clients. Et cela sera valable également pour les bateaux de croisières. »

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY