Antoine Lacarrière, du CLIA au Futuroscope

Ancien directeur général de Croisières de France, Antoine Lacarrière avait rejoint le CLIA au début de cette année où il était en charge de la coordination de l’association internationale des compagnies de croisières avec les agents de voyages en France, en Belgique et au Luxembourg. Il n’aura finalement fait qu’un bref passage dans l’association puisqu’il a accepté le défi d’un nouveau challenge, cette fois au sein du Futuroscope à Poitiers, retrouvant ainsi le secteur des parcs de loisirs, qu’il connaît déjà bien pour avoir précédemment travaillé chez Disney.

En aussi peu de temps passé au sein du CLIA, Antoine Lacarrière n’aura pas eu le temps ni l’opportunité d’y imprimer sa marque. A sa décharge, il faut dire que, bien que financée par les compagnies de croisières, dont les chiffres ne cessent de crever tous les plafonds, l’association internationale ne dégage pas assez de moyens… sauf au Royaume Uni, qui semble en truster l’essentiel.

Et cependant, il y aurait du pain sur la planche : quand on voit les attaques, totalement infondées, que subit l’industrie de la croisière de la part de quelques écologistes illuminés (cf. PagTour du 3 mai dernier), il serait urgent de mettre en place un vaste plan de communication qui remettrait les choses à leur juste place. C.B.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY