Ryanair a annoncé l’annulation d’environ 2 000 vols jusqu’à la fin du mois d’octobre. Pour les passagers affectés, Il est difficile de déterminer s’ils peuvent ou non prétendre à une indemnité suite à ces annulations de vol imputables à la compagnie. En effet, peu connaissent leurs droits en matière de transport aérien.

Lorsqu’une compagnie aérienne décide d’annuler un vol, elle doit en informer les passagers au moins 14 jours à l’avance. Si l’annonce de l’annulation intervient entre 13 et 7 jours avant le départ, la compagnie est tenue d’offrir un transport alternatif avec un départ maximum deux heures plus tôt et une arrivée maximum quatre heures plus tard. Si l’annonce de l’annulation intervient moins de 7 jours avant le départ, le vol de remplacement proposé par la compagnie doit partir moins d’une heure avant le vol initial et arriver au maximum deux heures après.

Si la compagnie ne respecte pas ces délais ou n’offre pas ces contreparties, l’équipe de Flightright préconise aux passagers d’engager une procédure afin d’obtenir le versement d’une indemnité.

Fort d’une équipe d’experts européens en droit des passagers aériens, Flightright  met gratuitement à disposition des consommateurs un calculateur d’indemnités grâce auquel les passagers vérifient leurs droits et identifient rapidement si une indemnisation est envisageable. Le passager lésé pourra ensuite engager une procédure avec le soutien de Flightright.

Plus d’informations sur ses droits en cas de retard : https://www.flightright.fr/vos-droits/annulation-de-vol

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY