Ancillaries: 92,9 milliards $ en 2018 !!!

En 2010, le premier rapport avec des estimations sur les revenus provenant de la vente de services auxiliaires (ancillary) paraissait sous le titre de « Car Trawler Worldwide Estimate of Ancillary Revenue ». Le chiffre était alors de 22,6 milliards $. Huit ans plus tard, il devrait atteindre $92,9 milliards, soit une hausse de… 312% !

Plus tôt cette année, Car Trawler et Idea Works Company ont rassemblé les revenus auxiliaires publiés par 73 compagnies aériennes pour l’année 2017. Ces statistiques ont été appliquées à une liste de 175 compagnies aériennes pour permettre une véritable projection globale pour cette année. C’est la neuvième année pour laquelle Ide Works Company a préparé une telle projection.

Par revenu auxiliaire, on entend les activités et services fournissant des liquidités aux compagnies aériennes au-delà du simple transport d’un point A à un point B. Cela comprend les commissions gagnées sur les réservations d’hôtels, la vente de miles de programmes de fidélités à des partenaires et la fourniture de services à la carte.

Des revenus différents selon quatre catégories de compagnies aériennes

« Près de $93 milliards de revenus, cela montre que les bons vendeurs vendent des produits que souhaitent de nombreux clients. IATA estime que plus de 4,3 milliards de voyageurs seront à bord de vols en 2018. La plupart d’entre eux ont désormais le choix de payer un peu plus pour plus de confort et de service – fournissant aux compagnies aériennes une opportunité en or pour développer et renforcer leur expérience client sur le long terme », indique Aileen McCormack, CCO Car Trawler.

Les analyses menées par Idea Works Company ont déterminé des catégories ou groupements naturels de compagnies aériennes selon leur aptitude à générer des revenus auxiliaires. Quatre principales ont ainsi pu être déterminées: les compagnies traditionnelles avec 6,7% de revenu auxiliaires, les principales compagnies américaines avec 14,2%, les «champions» qui ont progressé de 30,9% à 33,9% et les compagnies low-cost qui sont passées de 11,8% à 12,4%.

Les revenus auxiliaires représentent environ 11 % du revenu global total des compagnies aériennes

La croissance globale des compagnies aériennes est responsable de 67 % de la hausse des revenus auxiliaires en 2018. Les 33 % restants ont été générés par des compagnies orientées « à la carte » qui encouragent les consommateurs à dépenser davantage pour des extras. L’adoption d’un modèle tarifaire basé sur le « bien, mieux et meilleur » (branded fares) tend à être très fructueux car la moitié des consommateurs a tendance à choisir le tarif supérieur lorsque le choix est présenté.

Les revenus auxiliaires représentent 10,7% du revenu global total des compagnies aériennes. Ils contribuent ainsi aux marges de l’industrie pour lesquelles IATA prédit 6,8% pour 2018 (EBIT). Un constat qui peut donner le vertige lorsque l’on considère qu’en 2010, les revenus ancillaires ne représentaient que 4,8%.

La portion des services à la carte (autrement dit sans les contributions aux programmes de fidélisation et les services commissionnés) représente 7,4% du revenu total des compagnies aériennes. Un chiffre qui n’était que de 2,6% en 2010.

Pour plus de détails, consulter le communiqué de presse d’Idea Works Company.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY