Un bug informatique a placé en congé du 17 au 31 décembre les pilotes en fonction de leur ancienneté. Problème, plus de 15.000 vols sont programmés pour les fêtes de fin d’année

« Nous travaillons activement à régler ce problème et nous devrions éviter des annulations pendant cette période de vacances », a assuré la compagnie à l’AFP en précisant qu’elle disposait de « pilotes de réserve ». Mieux encore, American Airlines est prête à payer l’heure 150 % de plus pour convaincre les pilotes potentiels. Les Américains s’inspirent de la méthode O’Leary pour Ryanair…

Ce n’est pas une première

Pour le moment, American Airlines ne cède pas (encore) à la panique : « nous travaillerons avec l’Association des pilotes (APA) pour prendre soin de nos pilotes et nous assurer que nous serons en mesure d’acheminer nos clients à leur destination voulue pour les vacances », a expliqué la compagnie. (Un coup de brosse à reluire envers les pilotes, ça ne mange pas de pain…).

Pour rappel, ce n’est pas la première fois qu’American Airlines est confronté à un problème informatique. Il y a juste deux ans, en 2015 à Noël, c’est l’inverse qui s’était passé, les pilotes, hôtesses et stewards s’étaient vus attribuer des vols au lieu de vacances… Il y a des jours où ça rigole… Et d’autres pas… C’est la vie !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY