Améliorations pour l’hôtellerie européenne…

Sauf à Bruxelles... qui boit la tasse !

Budapest - Palais impérial et le pont des chaînes

Le dernier rapport d’observation des destinations européennes d’ECM-MKG (European Destinations Observatory, réalisé par European Cities Marketing et le MKG Group) montre en effet qu’au premier trimestre de l’année, les hôtels européens ont enregistré une tendance généralement positive avec une légère hausse de 0,6 point du taux d’occupation. Parallèlement, le tarif journalier moyen (Average Daily Rate, ADR) a gagné 1%, permettant au revenu par chambre disponible (RevPAR) de gagner 2%.

En dépit d’une croissance générale, certains pays ont des résultats très contrastés. Des facteurs comme la crise migratoire et la sécurité suite aux attaques terroristes à Bruxelles en mars dernier ont eu un impact indéniable sur les performances hôtelières de certaines destinations clés du continent.

SAMSUNGAinsi le RevPAR a chuté de 7,4% à Bruxelles, découlant d’une baisse de 5,5 points du taux d’occupation.

D’autres capitales européennes comme Londres et Berlin ont également été touchées par ces événements, la clientèle étrangère se méfiant de la sécurité en Europe.

Dans le même laps de temps, la France (excepté Paris) a repris le chemin de la croissance avec un RevPAR en hausse dans tout le pays: Reims (+13,1%), Lille (+8,2%) ou encore Marseille (+7,4%). Paris récupère encore des attentats de novembre dernier avec un RevPAR qui a chuté de 9,2%.

En République tchèque, Prague obtient un fort RevPAR avec une croissance de 18,3%. L’organisation de nombreux événements professionnels médicaux internationaux a contribué à la performance hôtelière. Amsterdam a également été dans le peloton de tête avec un RevPAR en progression de 17,1%. Les hôtels ont bénéficié d’événements comme la Fespa Digital Amsterdam et d’autres événements d’affaires internationaux.

Budapest 1En Hongrie, Budapest affiche une belle progression de 10,7% grâce à des taux en hausse de 2,7 points et d’un ADR en hausse de 5,1%.

En Pologne, les hôteliers ont pu bénéficier des championnats d’Europe de handball au début de l’année. Varsovie et le reste du pays voient le RevPAR progresser de 1,3%, respectivement 6,1%.

L’Autriche affiche pour sa part un RevPAR en progression de 5,7%, tandis que Vienne, la capitale, n’affiche «que» +0,6%. Au Nord de l’Europe, Edimbourg affiche un RevPAR qui progresse de 7,5%, une tendance totalement aux antipodes de Londres ou Liverpoll qui enregistrent des baisses de 4,5%, respectivement 1,8%.

Enfin dans le Sud, les résultats s’améliorent par rapport à la même période de 2015. A Lisbonne, le RevPAR gagne 2,4%, tandis qu’il explose en Espagne avec +34% à San Sebastian, +25,9% à Saragosse, +21,7% à Malagá et Séville, +16% à Barcelone et +12,8% à Madrid. En Italie, Rome et Turin se distinguent avec des progressions de 2,4% et 4,2%.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY