Amazon franchit à son tour la barre des 1.000 Md$ en Bourse, et risque de dépasser Apple!

© Getty Images

Amazon a franchi la barre des 1.000 milliards de dollars de valorisation en Bourse ce mardi. C’est la deuxième société après Apple à franchir ce cap symbolique. Amid Faljaoui nous en dit plus sur ce record historique.

Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, le leader mondial de l’e-commerce, est aussi l’homme le plus riche du monde avec une fortune évaluée à environ 150 Md$.

Sa fortune n’est visiblement pas prête de décroître car ce mardi 4 septembre, autour de 16h00, la valorisation boursière d’Amazon a franchi le cap hallucinant de 1.000 milliards de dollars. C’est donc la deuxième fois dans l’histoire boursière qu’une entreprise américaine dépasse ce seuil symbolique.

La première fois, c’était Apple, il y a quelques semaines à peine. C’est absolument effarant quand on sait qu’Amazon a été créée en 1994 seulement et que la vente de son premier livre sur le Net s’est faite en 1995.

Depuis lors, Amazon ne se contente plus de vendre des livres ou des CD mais vend tout ce qui est vendable de par le monde à l’exception des armes!

Jeff Bezos n’est pas né avec une cuillère en or en bouche: c’est un ancien trader financier qui s’est intéressé à Internet lorsqu’il a vu la progression de ce marché. Le reste de l’histoire est presque connu de tout le monde: il a bâti un empire contre le goût de beaucoup d’investisseurs en Bourse, car il faut bien reconnaitre qu’au départ Amazon ne gagnait pas d’argent mais en perdait beaucoup.

Pas parce que le business d’Amazon n’était pas rentable en soi mais parce que Jeff Bezos préférait réinvestir ses capitaux dans de nouveaux services ou de nouveaux produits. Résultat: aujourd’hui, Amazon dégage un bénéfice net de 2.5 milliards de dollars rien que pour le seul deuxième trimestre!

« Amazon: une véritable « success story » comme on en voit peu dans l’histoire »

En fait, nous vivons en direct sous nos yeux une véritable « success story » comme on en voit peu dans l’histoire. Un chiffre parmi d’autres: l’action Amazon depuis son introduction en Bourse jusqu’à aujourd’hui a grimpé de 136.000 % !

Et malgré le fait que l’action Amazon est cotée aujourd’hui à 2.050 $ par action, l’écrasante majorité des investisseurs pense toujours que cette action – bien qu’elle soit la plus chère de la Bourse de New York – va encore augmenter et qu’Amazon va même dépasser Apple.

Ce n’est plus une question de savoir si cela va se faire, mais quand ? Ah oui, j’oubliais: dans ce monde bizarre et hallucinant des sociétés technologiques américaines, les prochains candidats pour dépasser la barre des 1.000 Md$ de valorisation boursière sont Alphabet, c’est-à-dire la maison-mère de Google et Microsoft.

Deux entreprises qui tournent déjà autour des 900 Md€ en Bourse. Et pendant ce temps-là, dans le monde réel, les inégalités sociales se creusent et les mouvements populistes ont la cote. A croire que deux mondes se frôlent, se côtoient mais sans se parler. Et ça, c’est jamais bon pour la démocratie.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY