Almatours : La passion du voyage a un nom!

photo ©almatours

Il y a longtemps que nous souhaitions parler d’Almatours. La semaine dernière, nous avons rencontré Alexandre Lembourg, son Directeur Gérant et les deux enfants du couple. Une passion familiale pour le voyage qui a commencé aux 14 ans du patriarche. Un concept mi agence / mi TO qui ne laisse pas indifférent!

« On ne vend bien que ce qu’on connaît bien »

La première chose qui surprend quand on rentre dans un des 4 points de vente de la société Almatours, ce sont ces dizaines de cartes postales accrochées sur un présentoir. Dans leur agence de Nimy, des clients ravis les remercie pour les vacances passées.

Pas si commun, vous en conviendrez !

Le boss a attrapé le virus du tourisme, enfant, lors d’un voyage en Andalousie avec ses parents. Il avait 14 ans. En 1978, il développe sa première agence.

photo ©almatours
photo ©almatours

« J’ai de suite compris le potentiel de ma ville frontière » nous dit-il. Il est vrai que ses agences sont particulièrement bien placées. Si la région est effectivement la moins riche du pays, elle est particulièrement bien située.

Outre la qualité du service sur laquelle nous allons revenir, c’est l’emplacement de ses agences le long d’axes fréquentés qui a permis son essor.

Au début, il travaille avec Sunair (Van Meerbeeck qui lui a laissé un souvenir exceptionnel) ainsi que Best-Tours. C’est sur ce type de voyages et de navettes organisées vers l’Espagne qu’il se crée un lit de clients.

En 1990, il fait partir son premier groupe en circuit accompagné. « Cela m’a demandé beaucoup d’investissement et plusieurs semaines passées en Sicile» nous fait-il savoir. 50 personnes reviennent d’un circuit sur lequel il n’a pas gagné un franc mais qui le précipitera dans une nouvelle dimension.

Restons humbles

Au départ, le couple Lembourg participe à tous les workshops. Ils apprennent et découvrent. Ils nouent des contacts « à l’ancienne ». Une attitude qui est encore de mise au sein de la nouvelle génération. Aurélie, leur fille participe à 4 voyages d’étude annuellement.

photo ©almatours
photo ©almatours

Cette dernière se veut cependant constructive par rapport à ce genre d’événement : « Les voyages d’études sont indispensable à notre formation, surtout avec les To de niche qui prennent le temps de s’imprégner du pays et non de visiter 10 hôtels par jour » nous dit-elle.

Il est vrai que pour les organisateurs, la différenciation n’est pas toujours de mise entre les mastodontes et les TO « de niche ». Après 30 ans d’expérience, la société se targue d’avoir tissé des liens forts et durables avec les réceptifs et les compagnies aériennes.

Cette humilité est également de mise dans l’accueil du client. « Il faut recevoir le client », insiste Alexandre Lembourg, qui rajoute qu’il faut « honorer la personne qui a fait la démarche d’ouvrir la porte du magasin ».

Par rapport aux TO français, la société offre une flexibilité qui ne serait pas de mise dans l’hexagone. Dix pourcents de sa clientèle proviendrait de la région de Valenciennes.

Un marketing étonnant

Spécialisé dans le circuit accompagné et dans la croisière, Almatours publie chaque année un carnet de vacances en format italien. Des croisières et des circuits 100 pourcents francophones sont proposés aux 5000 clients de la société.

laponie groupeRégulièrement, un double format A4 est envoyé à leurs clients. Très détaillé et bien illustré, il aurait un impact commercial intéressant. Sur Facebook, une étudiante anime la page sur base de thèmes.

Cette semaine était consacrée à « une vie de Prince & Princesse » alors que la semaine précédente présentait des destinations « luxe insolite ». Leur site internet reprend des promos et leurs différents catalogues. Il permet des réservations en ligne.

Le fils de la famille, Benjamin, a engendré une approche originale : faire parler d’Almatours à la télévision. Sur la chaine locale, il est chroniqueur, spécialisé en voyage. Un talk-show qui permet de traiter de destinations peu connues et qui campe la crédibilité du groupe auprès de leurs clients.

MSC a récemment édité une brochure avec le logo d’Almatours. Une forme de reconnaissance car la société hennuyère vend désormais dix fois plus les trois lettres italiennes que le géant américain.

Une famille en or

Au total, 11 personnes travaillent dans les 4 agences Almatours. Alexandre insiste cependant : « sans l’esprit de famille, la chose aurait été impossible. Travailler en famille offre une synergie incroyable ». Il est vrai qu’une véritable passion anime la tribu Lembourg.

photo ©almatours
photo ©almatours

« A table, nous ne restons jamais 10 minutes sans parler voyage » renchérit-il. Les tâches sont partagées, ils accompagnent les groupes suivant leurs particularités.

Un esprit d’équipe qu’ils insuffleraient aussi au reste de l’équipe.

Rarement, nous avions rencontré un tel dynamisme. Travailler en famille comprend des risques mais peut se transformer en réussite. Un état d’esprit communicatif qui plaît et qui donne envie de les accompagner. Un exemple à suivre tant la diversité des moyens utilisés étonne.

Nos lecteurs qui le souhaitent peuvent en savoir plus sur leur page Facebook ou via leur site : www.almatours.be

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY