All Ways Cruises : la valeur ajoutée absolue

Ce T.O Croisiériste a le vent en poupe. Nous avons rencontré Laurent Baetens , DG pour la Belgique, et Robert Pascual ,Responsable Commercial. Le positionnement de la compagnie est clair et les intéressés résument celui-ci en une seule phrase : « Des croisières pour des Belges, conçus par des Belges, accompagnés par des Belges, avec des animations Belges et avec des départs à partir de la Belgique ».
Et pour souligner encore plus cette belgitude, les accompagnements sont soit francophones soit néerlandophones soit bilingues. Deux segmentations précises, All Ways Cruises qui centralise les opérations maritimes et fluviales chartérisées pour la plupart, et All Ways Sélection qui regroupe les autres offres du marché, afin d’offrir à leur clientèle une gamme encore plus élargie.
Le premier nommé produit 5.000 passagers par an, et le second presque 1.000.
Des chiffres plus qu’encourageants qui influencent d’ailleurs la stratégie « intimiste » de la compagnie qui lance déjà son nouveau produit sur la Croatie ,à partir de 2020, avec un  nouveau bateau (yacht) de 36 passagers, le Adriatic All Ways. Avec un programme de 10 jours, 10 départs néerlandophones et 9 francophones.
Un autre produit haut de gamme suivra en 2021, pour un maximum de 200 passagers , et qui présentera les Fjords comme destination principale. Pour l’instant les croisières fluviales l’emportent en nombre des passagers avec un Top 5 dans l’ordre : le Douro, la Volga/Neva, le Mékong, le Danube et la Croatie(cabotage}.
Mais le maritime n’est pas en reste car dès 2020 c’est le MS/ Astoria qui remplacera l’actuel MS/Berlin vers les destinations nordiques. Vous l’aurez compris, l’intimisme reste de vigueur avec des bateaux qui restent tous à taille humaine, avec des rapports qualités/prix compétitifs.
All Ways, acteur B2B2C opère 4 bureaux en Belgique, à Anvers, Gand, Liège et Bruxelles, avec une équipe de 20 personnes au total.
Niveau promotionnel , l’activité va plus que s’accélérer. Dès septembre prochain ils organiseront leurs propres salons  » intimistes »à Anvers, Roeselare, une autre commune dans le Brabant flamand et une autre dans le Brabant wallon, encore à définir.
Une chose est certaine le cap est tracé, tout le monde à bord.
Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY