Alibaba devrait bientôt devenir actionnaire du Club Med

Malgré une situation économique relativement maussade due a la guerre commerciale lancée par les États-Unis contre la Chine, Fosun, propriétaire du Club Med va introduire le Club Med a la bourse de Hong Kong. Alibaba a annonce vouloir faire partie des premiers investisseurs.

Le Club Med, un peu plus en Chine et surtout en montagne

Alors que la croissance économique chinoise devrait encore ralentir, le secteur des voyages pourrait connaître une croissance plus lente dans les prochains mois.

Toutefois, la politique du gouvernement chinois est de privilégier la consommation intérieure. Cela pourrait profiter au Club Med, qui possède des centres de villégiature dans tout le pays.

Certaines mesures prises par Pékin, pourrait aider le complexe Atlantis du Club Med, ouvert en avril 2018 à Sanya, en Chine, qui abrite le plus grand centre commercial hors taxe au monde. Si le Club Med est peut-être mieux connu pour ses stations tropicales, ses activités hivernales sont en pointe en Chine.

Un cours de bourse relativement bas

Fosun Tourism Group, la société mère du Club Med, a décidé de placer l’introduction en bourse du Club Med à Hong Kong,.

Le cours d’ouverture officiel sera fixé au vendredi 7 décembre et devrait se situer entre 2 à 2,56 dollars US par action. Ce qui est relativement bas. Fosun estime pouvoir recueillir 548 millions de dollars US.

Le marché des voyages en Chine continue de croître …

Le marché chinois des voyages à l’étranger a continué de croître cette année, mais des vents contraires ont terni la confiance des investisseurs dans les actions liées aux voyages.

Globalement, ce n’est pas une année record pour les actions chinoises: de grandes entreprises telles que Ctrip.com International, Tencent Holdings et Alibaba Group ont toutes perdu de la valeur.

Il n’y a pas lieu de s’alarmer car la guerre commerciale lancée par le président américain semble atteindre ses limites. Certaines entreprises américaines sont également touchées par la guerre des taxes.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY