©alescevennes

Connue pour la célèbre charte de la « Paix d’Ales », l’ancien bastion protestant a depuis longtemps troqué ses boulets de canon contre des boules de pétanque. Contre un « petit canon » également que l’on boit cul sec, accoudé au comptoir ou à l’ombre des mûriers. Cet été, la ville est encore plus courue qu’auparavant.

Un tourisme d’affaire et évènementiel

Alès Agglomération compte 70 communes. Parmi celles-ci, on dénombre un hôtel une étoile, 16 deux étoiles, cinq trois étoiles et 12 non classés. Un total de 1171 lits. Contrairement aux villes avoisinantes, les hôtels s’y remplissent toute l’année. Ils subissent moins la saisonnalité. Le tourisme d’affaires en est la cause au même titre que les nombreux événements, tels les concerts, Alestrem ou la feria. Nos collègues du Midi Libre ont consacré ce lundi 24 juillet un papier très intéressant sur l’hôtellerie alésienne

« L’offre se développe » fait remarquer Madame Ricquebourg. Un grand B&B et le nouveau Campanile ont permis d’augmenter le nombre de nuitées. Grâce à cette offre grandissante, plus de groupes pourront désormais être accueillis au pays du ver à soie.

C’est 115.000 personnes qui sont accueillis dans les six bureaux de l’agglomération et 30.000 dans la seule agence d’Ales. 1,3 millions de pages sont vues tous les ans sur leur site internet. 

Quatre hôtels à distinguer

Le Campanile existe depuis un an. Il est situé sur la place des Martyrs. Ce trois étoiles accueille une clientèle d’affaires et de loisir. Spécialisé dans l’accueil des groupes, l’établissement dispose de 72 chambres et d’une salle de séminaire. Le parking est payant. 

L’Ibis est implanté en plein centre-ville. Riche de 75 chambres et de trois salles de réunion, il est un des plus grands lieux d’hébergement de la ville gardoise. Actuellement en phase de restauration, ce trois étoiles reste ouvert. Le parking y est également payant. 

Le Durant est un petit deux étoiles de 17 chambres, situé non loin du centre. Lié à Stevenson et à son célèbre chemin, il s’agit ici d’un petit hôtel familial dont les chambres et salles de bain seront rafraîchies après la saison.

Le B&B est un deux étoiles situé dans la proche banlieue d’Ales. Il dispose depuis peu du label « accueil moto ». Les motards y ont à leur disposition une mallette d’outils, du matériel de gonflage, un espace de séchage, une cartographie des routes du coin et leur dangerosité ainsi que l’adresse d’un bon garage.

Ville au passé minier récent, Alès est une bourgade à visiter pour son temple. L’entité a subit la modernité architecturale avec douleur mais les jeunes aiment y flâner entre les boutiques. La feria est un moment à ne pas manquer. Dans les arènes du Temperas, on titille encore le taureau. Des vedettes française s’y produisent en concert quand ce n’est la particularité d’un match de savate. 

Une ville authentique.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY