Åland : le pays oublié au milieu de la Mer Baltique…

© photosfromaland

Vous pensiez connaître tous les pays d’Europe ? les îles Åland (prononcez « Oh-land ») ont probablement échappé à votre attention. Il s’agit pourtant d’un vrai « pays », figurant en troisième place, juste après l’Afghanistan, dans la longue liste déroulante affichée sur les formulaires des sites internet. En réalité, Åland est généralement considérée comme un « état libre associé à la Finlande », à l’instar de Porto Rico avec les Etats-Unis.

D’un point de vue géographique, Åland constitue un ensemble composé de plus de 6.500 îles situées dans le golfe de Botnie en Mer Baltique, entre la Suède et la Finlande. Avec une altitude qui culmine à 129 mètres, c’est le territoire le plus plat d’Europe, juste derrière le Vatican.

Si l’archipel paraît mener une vie paisible et discrète actuellement, les vicissitudes de l’histoire ont plongé Åland successivement sous administration suédoise, russe et finlandaise. Les différentes tensions géopolitiques ont conduit à la démilitarisation du territoire, toujours en vigueur actuellement. C’est une conséquence directe de la guerre d’Åland déclenchée en 1854, un conflit qui opposa les Russes à une alliance franco-anglaise.

Depuis toujours, bien qu’officiellement rattachée à la Finlande, Åland revendique fièrement ses liens historiques avec la Suède : l’unique langue officielle est le suédois et le drapeau national correspond au drapeau suédois flanqué d’une croix rouge en son centre.

Le territoire jouit actuellement d’une large autonomie lui permettant, entre autres, un régime fiscal spécifique (forcément plus avantageux que dans les autres pays de l’Union européenne), l’émission de ses propres timbres-poste et l’obtention de sa propre extension nationale de nom de domaine internet (.ax).

Ce havre de paix s’épanouit en communion totale avec la nature, en toute discrétion. Epargnés par les activités industrielles, les 30.000 habitants bénéficient d’un environnement de qualité et vivent essentiellement du trafic maritime des ferrys, représentant 40 % du PIB national.

Åland constitue également une éco-destination touristique de premier choix, très prisée par les amateurs de cyclotourisme ou de golf. Chaque année, plus de 200.000 touristes, principalement suédois, trouvent leur bonheur parmi les nombreuses activités proposées au départ de la capitale Mariehamn, une paisible bourgade de 11.000 habitants.

L’accès aux îles Åland est possible en avion, le seul aéroport de l’archipel est cependant fermé en 2021 pour cause de rénovation complète des infrastructures. Pour profiter pleinement de la beauté de cette région, nous vous conseillons plutôt d’emprunter le ferry au départ de la Suède : la traversée des îles de l’Archipel de Stockholm au lever ou au coucher du soleil offre un spectacle magnifique, un avant-goût de la vie apaisante qui attend les touristes. 

Destination touristique « premium » et fière de son identité, Les îles Åland méritent une belle place dans la perspective de séjours post-covid favorisant un retour vers la nature et le calme …

Plus d’infos sur www.visitaland.com

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY