Airbus a investi dans une nouvelle unité industrielle proche de Beijing. Les besoins aéronautiques du pays sont immenses. Mais la Chine a l’ambition d’être un concurrent d’Airbus et de Boeing.

Airbus est installé en Chine depuis plusieurs années

C’est au milieu des années 2000 qu’Airbus avait pris la décision stratégique de s’implanter en Chine. L’avionneur s’est installé à Tianjin proche de Pékin. Il s’agissait de mettre en place une ligne d’assemblage d’A319 et A320. Le centre emploie environ 150 personnes. L’assemblage final du premier A320neo destiné à une compagnie asiatique doit démarrer avant fin 2017.

L’objectif d’Airbus est de livrer 25 A330 en Chine par an

Airbus vient de décider d’un nouvel investissement de 200 M€ à Tianjin. La société va employer 250 personnes. Elle devrait pouvoir livrer deux appareils par mois dès le début 2019

Airbus Tianjin(1)Un marché de 7.240 avions sur 20 ans

Airbus espère atteindre 50% de part de marché. Boeing a décidé d’emboiter le pas en créant une unité en Chine pour ne pas se laisser distancer. Boeing évalue la demande chinoise à 7.240 avions neufs (dont 5.420 monocouloirs) sur les 20 ans à venir.

La Chine se prépare à concurrencer les deux champions

L’avion construit par le constructeur national chinois (COMAC), le C919, a fait son premier vol inaugural en Mai 2017. La société aurait déjà reçu plus de 700 options sur cet appareil. Cependant, le C919 doit recevoir son approbation en Chine dans les deux années qui viennent.

Il faudra également faire certifier l’avion en Europe et aux États-Unis. Cela va prendre encore du temps. Mais les autorités chinoises vont vouloir accélérer le long processus de certification. L’ambition est d’être le troisième constructeur aéronautique mondial.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY