Airbus dans l’espace pour cartographier la Terre en 3D

En partenariat avec l’agence spatiale française, Airbus va mettre en orbite 4 satellites d’ici 2022 capables de cartographier de manière stéréoscopique les terres émergées avec une résolution de l’ordre de 50 cm. Airbus sera le propriétaire et l’opérateur des satellites. Il fournira des services à des fins commerciales, scientifiques et militaires.

La connaissance du relief sera aussi bien utile pour mesurer la fonte des glaces, suivre les dégâts d’une catastrophe climatique, réaliser des chantiers de construction, mais aussi pour guider des missiles. Après deux ans d’opération, les satellites devront avoir cartographié la planète entière avec un haut niveau de précision.

D’une masse de 300 kg, chaque satellite sera à propulsion entièrement électrique. Cela leur donnera plus d’agilité dans l’espace pour permettre d’observer les zones sensibles.

Airbus a par ailleurs conçu une architecture de traitement des données distribuées, réalisée à la fois à bord des satellites et dans les infrastructures terrestres. Couplés aux 4 satellites d’observation Pleiades NEO déjà en orbite, les satellites CO3D apporteront des images d’une même zone avec une forte capacité d’actualisation tout en renforçant la résilience du service.

Le financement de la constellation s’élève entre 200 et 220 millions d’euros, partagé entre les deux partenaires, Airbus contribuant pour un peu plus de la moitié.

[Source : L’Usine nouvelle]

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY