Airbnb en plein essor chez les voyageurs d’affaires

Une nouvelle étude de Concur démontre que Airbnb gagne rapidement la faveur des voyageurs d’affaires.

« Les données de voyages et de dépenses rassemblées par Concur nous montrent que, même si l’utilisation d’Airbnb s’amplifie dans tous les segments et secteurs, la tendance est au plus haut parmi les petites et moyennes entreprises ainsi que dans les segments technologie et enseignement supérieur », indique Tim MacDonald, VP exécutif de produits mondiaux chez Concur.

La progression de Airbnb chez les  voyageurs d’affaires aurait ainsi atteint 44 % du 2e trimestre de 2015 au 2e trimestre de 2016. Parallèlement, le nombre d’organisations utilisant Airbnb a crû de 32 % et les dépenses globales ont augmenté de 42 %. La dépense moyenne Airbnb était de 242 $, mais le coût moyen varie parmi les grandes villes américaines.

L’étude de Concur relève que l’hébergement dans de grandes chaînes hôtelières a augmenté sur douze mois, mais à un taux bien moindre que celui d’Airbnb. « Alors que les frais d’hôtel représentent toujours la part du lion des dépenses d’hébergement des entreprises, les voyageurs d’affaires sont encore bien nombreux à vouloir explorer des alternatives », ajoute M. MacDonald.

« L‘hôtellerie continue de dominer largement le secteur de l’hébergement des voyageurs d’affaires »

Qui plus est, les voyageurs d’affaires ont peut-être envie de joindre l’utile (travail) à l’agréable (aventure), avance Concur. « Les voyageurs d’affaires pourraient voir l’hébergement Airbnb comme un moyen économique de s’aventurer dans des quartiers pittoresques d’une ville, situés loin des principaux hôtels et donc inaccessibles à pied en quelques minutes », analyse la société qui se présente comme « le principal fournisseur mondial de solutions de gestion intégrée des voyages et des frais ».

Cela dit, l’hôtellerie continue de dominer largement le secteur de l’hébergement des voyageurs d’affaires. Au 2e trimestre de 2016, le total des frais de déplacement d’affaires avec séjour dans de grands hôtels était ainsi plus de 250 fois plus élevé que les dépenses Airbnb des entreprises.

Au chapitre de la méthodologie, Concur précise que son analyse est basée sur un sous-ensemble de ses données client représentant 77 M$ en dépenses d’Airbnb et plus de 320 000 notes de frais d’Airbnb sur huit trimestres, du 3e trimestre de 2014 au 2e trimestre de 2016.

logo_tourismeplus

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY