Air Transat pousse l’A321LR dans ses limites

© Airbus

C’est sur LinkedIn que Tom Albrand, Marketing Manager Benelux-Suisse-Allemagne d’Air Transat a relayé une publication d’Airbus Aircraft qui se réjoui d’un « record » pour l’A321neoLR. Le transporteur canadien a en effet réalisé un vol entre Montréal (YUL) et Athènes (ATH), représentant un trajet de pas moins de 7.600 kilomètres et représentant un exemple concret d’application pour ce type d’appareil monocouloir.

Le record n’est cependant pas un record au sens strict. Durant sa certification en 2018, Airbus avait réalisé un vol sans escales entre les Seychelles et Toulouse, soit 8.300 kilomètres, en 10h50. Le vol test était alors chargé comme un vol commercial avec 165 mannequins, onze techniciens et cinq membres d’équipage (l’équivalent de 180 passagers). Dans sa commercialisation, Airbus attribue un rayon de 7.400 kilomètres ou plus à son appareil moyen-courrier.

L’A321neoLR d’Air Transat offre plus de place avec sa nouvelle classe Eco et ses sièges plus larges que ceux de l’A310 de 3,8 cm et une cabine 50% plus silencieuse. La classe Club, une Premium Economy, compte 12 sièges. Cet appareil consomme 15% de carburant en moins avec une réduction du bruit et des émissions de gaz à effet de serre NOx de 50%.

(CD)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY